En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 573.61 PTS
+0.09 %
4 575.50
+0.22 %
SBF 120 PTS
3 628.78
+0.12 %
DAX PTS
11 580.96
-0.15 %
Dow Jones PTS
26 659.11
+0.52 %
11 350.74
+0. %
1.167
-0.02 %

Safran et General Electric au rebond après des notes de brokers

| Boursier | 5289 | 1 par 2 internautes

Goldman Sachs vise désormais les 169 euros pour l'action Safran.

Safran et General Electric au rebond après des notes de brokers
Credits Reuters

Les titres de Safran et de General Electric, qui ont souffert récemment des déboires du Boeing 737 MAX, dont ils fabriquent les moteurs LEAP, ont rebondi jeudi après des notes favorables de brokers.

Ainsi, le cours de Safran a a regagné 1,32% à 142,10 euros en clôture, après la publication d'une recommandation positive de Goldman Sachs. Ce dernier est passé de "Neutre" à "Achat" sur le groupe français d'aéronautique et de défense, tout en augmentant son objectif de cours de 159 à 169 euros, après avoir identifié un point d'entrée attractif sur la valeur.

GS relève que Safran a sous-performé récemment par rapport au secteur européen de l'aérospatial et de la défense, en raison de la crise du B-737 MAX, et des inquiétudes des investisseurs concernant sa croissance organique pour 2020. Mais malgré l'incertitude persistante sur ce front, l'analyste de la banque d'affaires américaine estime que Safran bien positionné pour y faire face...

Premiers signes de retournement en vue pour "GE"

De son côté, General Electric grimpait en séance de 3,6% à 11,78$ à Wall Street jeudi soir. Le titre a profité d'une note de Morgan Stanley, qui est passé de "pondération en ligne" (neutre) à "surpondérer" (achat) sur le titre du conglomérat, et a relevé son objectif de cours de 11$ à 14$. A l'approche des résultats du 4e trimestre 2019 de "GE", attendus le 29 janvier, Morgan Stanley a détecté des "premiers signes de retournement" dans les fondamentaux et une baisse des risques à long terme.

L'analyste de "MS", Joshua Pokrzywinski, reconnaît que l'interdiction de vol du B-737 MAX va "réduire" le flux de trésorerie disponible ("free cash flow" ou FCF) cette année, mais il estime que le FCF devrait accélérer à nouveau en 2021.

"GE" et Safran produisent les moteurs LEAP du B-737 MAX au sein de leur co-entreprise CFM International, détenue à 50/50. Ils apporteront sans doute des détails sur les effets des déboires du B-737 MAX sur leurs comptes à l'occasion de la publication de leurs résultats 2019, le 27 février pour Safran et dès le 29 janvier pour le conglomérat américain. Boeing a annoncé mardi qu'il "estime actuellement que la remise en service du 737 MAX pourrait commencer à la mi-2020" alors que les marchés tablaient jusqu'à présent sur une remise en service en début d'année.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/10/2020

En hausse de 2,77% à 25,83 euros, Total signe l'une des meilleures performances du CAC 40, soutenu par une publication trimestrielle solide. Le bénéfice net de la compagnie pétrolière a largement…

Publié le 30/10/2020

Saint-Gobain s'adjuge 4,3% à 33,4 euros en matinée, dopé par le relèvement de ses objectifs annuels...

Publié le 30/10/2020

Alphabet, société-mère de Google, a renoué avec la croissance au troisième trimestre après avoir enregistré au trimestre précédent sa première baisse de revenus depuis son entrée en Bourse.…

Publié le 30/10/2020

La trésorerie de DBV Technologies se montait au 30 septembre 2020 à 189,1 millions d'euros, contre 225,9 millions au 30 juin. Si l'on exclut les dépenses liées au plan de restructuration global de…

Publié le 30/10/2020

Total pointe dans les premières positions du CAC40 ce vendredi à la faveur d'un gain de 2,4% à 25,7 euros...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne