5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

S&P, Fitch et Moody's désormais en phase sur STMicroelectronics

| Boursier | 182 | Aucun vote sur cette news

Après la décision de Moody's hier soir, les trois agences classent désormais le dossier en catégorie d'investissement...

S&P, Fitch et Moody's désormais en phase sur STMicroelectronics
Credits STMicroelectronics

Le redressement de STMicroelectronics a un prolongement dans la notation crédit groupe franco-italien, de retour dans la catégorie d'investissement chez Moody's, qui a relevé de "Ba1" à "Baa3" sa notation crédit hier soir. Fitch et S&P avaient déjà fait remonter le dossier en catégorie d'investissement. "La trajectoire rapide de croissance à deux chiffres qui a démarré au second trimestre 2016 devrait se poursuivre en 2018, ce qui renforcera encore le profil financier", explique Moody's, qui s'attend à des ratios conformes avec la nouvelle catégorie en fin d'année, soit notamment une marge opérationnelle à deux chiffres un cash-flow libre ajusté positif et un ratio dette nette sur Ebitda qui sera inférieur à 2 fois. La perspective d'évolution de la note est stable, estime enfin l'agence.

Une décision qui "est un autre résultat tangible de la transformation continue de ST, tirée par une croissance durable de notre chiffre d'affaires et soutenue par une position financière solide", a souligné le directeur financier, Carlo Ferro, qui rappelle que le troisième trimestre 2017 a vu la société réaliser son meilleur bénéfice depuis 15 ans, 236 millions de dollars. "La décision de Moody's reflète ces résultats et surtout leur pérennité dans le temps", ajoute le dirigeant.

La notation crédit est un indicateur important pour les investisseurs. Elle conditionne aussi le coût de financement pour une entreprise cotée : plus la société est sûre, moins elle paiera cher ses emprunts. En outre, un certain nombre de produits financiers dans le monde ne peuvent statutairement intégrer de sociétés notées en catégorie spéculative.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS