5 493.99 PTS
+0.00 %
5 510.5
+0.30 %
SBF 120 PTS
4 394.22
-
DAX PTS
13 183.96
-
Dowjones PTS
26 115.65
+1.25 %
6 810.28
+0.00 %
Nikkei PTS
23 763.37
-0.44 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Rubis : renforce ses moyens financiers

| Boursier | 171 | Aucun vote sur cette news

Afin de poursuivre sa politique de croissance externe, Rubis a signé une convention avec Crédit Agricole CIB et Société Générale...

Rubis : renforce ses moyens financiers
Credits Rubis

Porté par une dynamique d'acquisitions et de développement active, Rubis renouvelle ses lignes de capital afin de renforcer ses moyens financiers tout en conservant une solide structure bilancielle.

Ce mécanisme de financement par fonds propres s'est révélé particulièrement adapté à la stratégie de croissance du Groupe, offrant souplesse et complémentarité aux côtés d'autres moyens de financement tels que sa capacité d'autofinancement et les crédits bancaires classiques, et ceci au moment où Rubis poursuit sa politique de croissance externe et intensifie ses investissements.

Rubis a mis en place, le 21 juillet, deux lignes de capital, sous forme d'émissions de bons d'émission d'actions (BEA), réparties entre Crédit Agricole Corporate and Investment Bank (Crédit Agricole CIB) et Société Générale. Elles lui permettent de réaliser des augmentations de capital successives dans la limite autorisée de 5,5 millions d'euros de nominal, correspondant à 4,4 millions d'actions de 1,25 euro de nominal, soit moins de 5% du capital de la société au jour de l'Assemblée.

Crédit Agricole CIB et Société Générale ont chacun signé une convention avec Rubis le 21 juillet 2017 leur permettant de souscrire respectivement 2.200.000 BEA à compter de la date de division effective par 2 du nominal de l'action Rubis, soit le premier jour de cotation des actions nouvelles qui interviendra le 28 juillet 2017. Ces BEA pourront être exercés uniquement au gré de Rubis pendant une période de 40 mois, par tranches successives, chaque établissement s'étant engagé à souscrire, directement ou par l'intermédiaire de l'une de ses filiales, les actions Rubis issues de l'exercice des BEA.

Le prix de souscription des actions issues de ces BEA fera ressortir une décote de 5% par rapport au cours moyen pondéré par les volumes de l'action des 3 séances de bourse précédant sa fixation.

A titre indicatif, sur la base des cours actuels, le montant d'apport en fonds propres susceptible d'être réalisé pourrait atteindre environ 210 millions d'euros.

Les deux banques interviennent en tant qu'intermédiaires financiers et n'ont pas vocation à rester au capital de la société.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2018

CGG a signé un accord avec la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH), société pétrolière nationale du Cameroun, pour la promotion de données sismiques et de produits d'interprétation non…

Publié le 18/01/2018

Netgem affiche une croissance de 13% de sa marge brute au quatrième trimestre, à 6,8 millions d'euros, et de 6% de son chiffre d'affaires à 16,5 millions. Sur l'ensemble de l'exercice, sa marge…

Publié le 18/01/2018

La Française de l'Energie a obtenu un financement de 3 millions d'euros pour sa filiale Gazonor de la part de la société d'investissement CAP 3RI. Gazonor va ainsi pouvoir accélérer son…

Publié le 18/01/2018

Spineway, spécialiste des implants et ancillaires chirurgicaux pour le traitement des pathologies de la colonne vertébrale (rachis), affiche sur l'exercice 2017 un chiffre d'affaires consolidé de…

Publié le 18/01/2018

Gecina a annoncé la nomination d'Olivier Dangréaux comme Directeur des systèmes d’information et du digital. Il aura notamment pour mission d’accompagner la transformation du Groupe et…

CONTENUS SPONSORISÉS