5 535.26 PTS
-
5 537.0
-
SBF 120 PTS
4 427.90
-
DAX PTS
13 559.60
+0.71 %
Dowjones PTS
26 210.81
-0.01 %
6 963.46
+0.83 %
Nikkei PTS
24 029.57
-0.39 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Rome ne baisse pas la garde sur Telecom Italia

| Boursier | 174 | Aucun vote sur cette news

L'Italie va exercer une forme de tutelle sur l'opérateur, par crainte de voir Vivendi prendre trop de pouvoir...

Rome ne baisse pas la garde sur Telecom Italia
Credits Telecom Italia

L'Italie a fait jouer une seconde fois sa prérogative de protection des actifs stratégiques dans le dossier Telecom Italia, en étendant son contrôle spécial aux opérations susceptibles d'affecter la sécurité et l'intégrité du réseau du groupe transalpin. Le mois dernier, le gouvernement avait déjà pris un décret créant une forme de tutelle sur les actifs jugés sensibles de Telecom Italia. Le texte prévoyait notamment que les domaines relevant de la sécurité nationale soient confiés à une personnalité italienne validée par Rome, et que les entités concernées jouissent d'un fonctionnement autonome, même si elles restent consolidées. Le gouvernement avait donné 90 jours à Telecom Italia pour se conformer à ses prescriptions. Les autorités transalpines se sont alarmées de l'influence de Vivendi dans l'ancien monopole national. Elles disposent désormais d'un droit de veto sur les modifications qui auraient une influence sur la sécurité nationale. Les mesures concernent aussi bien Telecom Italia que ses filiales Telsy (informatique) et Sparkle (câbles sous-marins).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2018

Tout faire pour convaincre la Cour d'appel de son bon droit...

Publié le 23/01/2018

Revue collective du dossier réglementaire...

Publié le 23/01/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/01/2018

  Atari innove pour accélérer le développement de son catalogue de plus de 200 jeux Accord avec StartEngine pour financer un premier jeu, RollerCoaster Tycoon®, sur la…

Publié le 23/01/2018

"Cet exercice a également été marqué par le franchissement d'étapes majeures sur nos axes prioritaires de développement"...

CONTENUS SPONSORISÉS