En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 865.03 PTS
+0.36 %
4 858.50
+0.28 %
SBF 120 PTS
3 876.47
+0.22 %
DAX PTS
11 107.98
+0.16 %
Dowjones PTS
24 404.48
-1.22 %
6 646.81
+0.00 %
1.136
+0.00 %

Rolls-Royce s'apprêterait à supprimer près de 4.000 emplois

| Boursier | 208 | Aucun vote sur cette news

Rolls-Royce s'apprêterait à supprimer près de 4...

Rolls-Royce s'apprêterait à supprimer près de 4.000 emplois
Credits Reuters

Rolls-Royce s'apprêterait à supprimer près de 4.000 emplois, soit 10% de ses effectifs mondiaux. Le motoriste britannique, qui fait face à divers problèmes sur ses moteurs Trent 1000 équipant les 787 de Boeing, devrait voir ses coûts grimper en flèche. Selon les analystes cités par la presse anglo-saxonne, la facture pourrait dépasser la barre du milliard de livres. Les compagnies aériennes, qui ont été obligées de clouer au sol leurs Dreamliners suite à ces ennuis, devraient en effet se retourner contre Rolls-Royce et demander des indemnisations.

Alors que le groupe était jusqu'ici confronté à un problème de longévité touchant uniquement les compresseurs Package C des Trent 1000, la société a découvert le même souci sur un "petit nombre de moteurs package B à longue durée de vie". Rolls-Royce a convenu avec Boeing d'effectuer une inspection ponctuelle de la flotte B afin de mieux comprendre l'ampleur du problème. Le Package B, en service depuis 2012, a été commercialisé en 166 exemplaires.

Déjà engagé dans un vaste plan de restructuration, Rolls-Royce va devoir mettre les bouchées doubles sous peine de devoir revoir son objectif 2018, pour le moment maintenu, de flux de trésorerie disponibles de 450 millions de livres (plus ou moins 100 M£).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2019

Les marchés actions européens évoluent proches de l’équilibre à la mi-séance, dans contexte où la morosité l’emporte. Les catalyseurs haussiers font défaut et les investisseurs se…

Publié le 23/01/2019

A l’occasion d’une journée Investiseurs, Neopost a levé le voile sur sa nouvelle stratégie baptisée « Back to Growth » et portant sur la période 2019-2022. Ainsi, le spécialiste du…

Publié le 23/01/2019

Ahold Delhaize grimpe de 2,65% à 23,05 euros après avoir dévoilé un chiffre d'affaires du quatrième trimestre de 16,5 milliards d'euros, en hausse de 3% à taux de change constants. Le…

Publié le 23/01/2019

Ingenico chute de 12% à 46,03 euros après avoir atteint 44,41 euros, soit son plus niveau depuis avril 2013. Les investisseurs sanctionnent le quatrième avertissement sur résultats en moins d'un…

Publié le 23/01/2019

Le titre valide une figure de continuation baissière en drapeau après s'être retourné à la baisse sous sa moyenne mobile à 50 séances, négativement orientée. De son côté, le RSI évolue à…