5 390.63 PTS
-1.10 %
5 411.00
-0.59 %
SBF 120 PTS
4 323.31
-1.01 %
DAX PTS
12 677.97
-1.22 %
Dowjones PTS
24 700.21
-1.15 %
7 228.04
-0.32 %
Nikkei PTS
22 278.48
-

Rolls-Royce s'apprêterait à supprimer près de 4.000 emplois

| Boursier | 79 | Aucun vote sur cette news

Rolls-Royce s'apprêterait à supprimer près de 4...

Rolls-Royce s'apprêterait à supprimer près de 4.000 emplois
Credits Reuters

Rolls-Royce s'apprêterait à supprimer près de 4.000 emplois, soit 10% de ses effectifs mondiaux. Le motoriste britannique, qui fait face à divers problèmes sur ses moteurs Trent 1000 équipant les 787 de Boeing, devrait voir ses coûts grimper en flèche. Selon les analystes cités par la presse anglo-saxonne, la facture pourrait dépasser la barre du milliard de livres. Les compagnies aériennes, qui ont été obligées de clouer au sol leurs Dreamliners suite à ces ennuis, devraient en effet se retourner contre Rolls-Royce et demander des indemnisations.

Alors que le groupe était jusqu'ici confronté à un problème de longévité touchant uniquement les compresseurs Package C des Trent 1000, la société a découvert le même souci sur un "petit nombre de moteurs package B à longue durée de vie". Rolls-Royce a convenu avec Boeing d'effectuer une inspection ponctuelle de la flotte B afin de mieux comprendre l'ampleur du problème. Le Package B, en service depuis 2012, a été commercialisé en 166 exemplaires.

Déjà engagé dans un vaste plan de restructuration, Rolls-Royce va devoir mettre les bouchées doubles sous peine de devoir revoir son objectif 2018, pour le moment maintenu, de flux de trésorerie disponibles de 450 millions de livres (plus ou moins 100 M£).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2018

Le prix de souscription des actions nouvelles est de 5,1 euros par action...

Publié le 19/06/2018

verture aux Etats-Unis ABID vise 5,55 euros par action...

Publié le 19/06/2018

Le produit net de l'augmentation de capital permettra de financer une partie de l'acquisition d'un portefeuille de 14 hôtels...

Publié le 19/06/2018

U10 va être transféré sur Euronext Growth...

Publié le 19/06/2018

Plan mondial d'actionnariat salarié 'Link 2018'...