En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 838.61 PTS
-0.60 %
4 841.50
-0.47 %
SBF 120 PTS
3 866.60
-0.42 %
DAX PTS
11 089.67
-0.42 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.136
-0.09 %

Rolls Royce décroche après un problème de moteur Trent XWB sur un A350

| Boursier | 903 | Aucun vote sur cette news

Rolls Royce est sous pression à Londres après qu'un A350 de la compagnie Iberia ait dû se poser en urgence suite à un problème de moteur...

Rolls Royce décroche après un problème de moteur Trent XWB sur un A350
Credits EADS

Rolls Royce est sous pression à Londres alors qu'un A350 de la compagnie Iberia a dû se poser en urgence suite à un problème de moteur. Le commandant de bord du vol 6252 reliant New York à Madrid a effectué un atterrissage d'urgence à Boston une heure et demie après le décollage lorsqu'une défaillance technique a été détectée, a annoncé la compagnie espagnole. Si l'avion a atterri en toute sécurité, cet incident avec le moteur Trent XWB, uniquement dédié à l'A350, relance les craintes liées aux derniers moteurs du groupe britannique.

Alors que de nombreux problèmes ont touché ces derniers mois le modèle Trent 1000 qui équipe le 787 de Boeing, les investisseurs redoutent que ces défections ne touchent cette fois le Trent XWB. Rolls Royce a pourtant déjà indiqué par le passé que le moteur XWB est basé sur une architecture différente et "catégoriquement" pas touché par les mêmes défauts.

"Nous sommes au courant du problème et travaillerons en étroite collaboration avec la compagnie aérienne pour les soutenir", a déclaré Rolls-Royce, ajoutant qu'il s'attendait à ce que le moteur atteigne des niveaux de fiabilité inégalés...

En attendant, le titre du motoriste abandonne près de 3% à Londres, enregistrant sa plus fort baisse depuis le 31 juillet 2017.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2019

Les marchés actions européens évoluent en baisse à l’approche de la mi-séance. Le contexte est toujours empli de craintes concernant le ralentissement de la croissance chinoise et l’état de…

Publié le 22/01/2019

Soitec bondit de 11,33% à 66,80 euros sur la place de Paris, dans le sillage d’une solide publication trimestrielle. Cela a conduit le spécialiste des matériaux semi-conducteurs a relevé ses…

Publié le 22/01/2019

Par courrier reçu le 21 janvier 2019 par l'AMF, la société new-yorkaise BlackRock Inc...

Publié le 22/01/2019

Safran a acquis une participation dans Oxis Energy au travers de sa filiale Safran Corporate Ventures dédiée aux investissements dans de jeunes sociétés technologiques. Oxis Energy est…

Publié le 22/01/2019

Le titre casse la résistance des 10.4 euros, qui contenait les cours depuis février 2018. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50 séances sont proches d'effectuer un…