5 417.88 PTS
+1.28 %
5 408.0
+1.24 %
SBF 120 PTS
4 317.39
+1.18 %
DAX PTS
13 255.54
+1.16 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+0.00 %
Nikkei PTS
22 901.77
+1.55 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Revue de presse du jeudi 23 novembre

| Boursier | 117 | Aucun vote sur cette news

Le tour d'horizon des principaux titres de la presse internationale...

Revue de presse du jeudi 23 novembre
Credits Reuters

A LA UNE

- Marchés : séance calme mercredi à Wall Street, qui sera fermé jeudi pour Thanksgiving (-0,27% pour le DJIA, +0,07% pour le Nasdaq). A Paris, le CAC 40 a fléchi de 0,25%.
- La Fed a confirmé dans ses Minutes qu'elle devrait relever ses taux bientôt, sans doute le 13 décembre. Pour la suite, la faible inflation inquiète les banquiers centraux américains.
- Code du travail : les députés ont validé mercredi les deux premières ordonnances.
- Grogne des maires :Emmanuel Macron a reçu 1.500 maires à l'Elysée mercredi soir. Il doit présenter lundi à leur Congrès son projet de refonte des impôts locaux.
- La SNCF va investir 150 millions d'euros pour mieux informer les usagers.
- Carrefour a trouvé un accord avec les syndicats majoritaires pour pouvoir ouvrir ses 192 hypers de France tous les dimanches jusqu'à 13 heures, selon 'Le Figaro'.

- Budget 2018 : la France reste parmi les mauvais élèves de la zone euro, estime la Commission européenne.
- Uber : des poursuites engagées contre le groupe de VTC dans plusieurs pays après le piratage des données de 57 millions d'utilisateurs.
- Altice : des actionnaires portent plainte contre après l'effondrement de l'action en Bourse.

LES ECHOS

- Déficit : la France reste dans le viseur de Bruxelles.
- De nouveaux outils pour mieux surveiller les traders.
- La justice pose des conditions à l'interdiction du voile.
- Les artisans-boulangers défendent leur survie en justice.
- La Nina, le phénomène qui inquiète les marchés des matières premières.
- Réduire ses déchets, un défi pour les Français.
- Le Pen, le FN et les banques : pour comprendre la polémique.
- La Fed post-Yellen se prépare à une nouvelle hausse des taux.

LE FIGARO

- Dette, déficit : pour Bruxelles, le compte n'y est pas.
- La future loi retraite reportée à 2019.
- Carrefour a trouvé un accord avec les syndicats majoritaires pour pouvoir ouvrir ses 192 hypers de France tous les dimanches jusqu'à 13 heures.
- Bruno Le Maire, ministre de droite et macronien en même temps.
- Croix, crèches, statues : quand la laïcité s'égare.

FINANCIAL TIMES

- Budget 2018 : le chancelier de l'échiquier s'engage à régler les problèmes du marché immobilier britannique.
- La Fed signale une nouvelle hausse des taux à court terme.

AILLEURS DANS LA PRESSE

- La Fed prête à relever ses taux, mais s'inquiète de l'inflation ('Wall Street Journal').
- Erreurs médicales : la fin d'une omerta ? ('Le Parisien-Aujourd'hui en France').
- Taxe d'habitation : la suppression pour tous dans les cartons ('Le Parisien-Aujourd'hui en France').
- Uber Leaks : le pire est à venir pour les entreprises ('Challenges.fr').
- Garde alternée : la prise de chou ('Libération').

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

L'analyste reste acheteur...

Publié le 18/12/2017

Dans des volumes soutenus, Biom'Up bondit de 9% à 11,9 euros en matinée à Paris...

Publié le 18/12/2017

Après la fiction live et le documentaire, l'animation ? Mediawan est entré en négociation exclusive avec les actionnaires de ON kids & family, en vue...

Publié le 18/12/2017

Atos a renoncé à Gemalto. Pour mieux se consacrer à sa filiale ?

CONTENUS SPONSORISÉS