En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
-0.05 %

Renault : une retraite de 765.000 euros par an pour Carlos Ghosn ?

| Boursier | 144 | Aucun vote sur cette news

Selon les informations de 'Franceinfo', Carlos Ghosn, l'ex-PDG de Renault, a fait valoir ses droits à la retraite et devrait toucher une retraite chapeau de 765.000 euros par an...

Renault : une retraite de 765.000 euros par an pour Carlos Ghosn ?
Credits Reuters

L'ex-PDG de Renault Carlos Ghosn a fait valoir ses droits à la retraite en envoyant sa lettre de démission le 24 janvier dernier, ce qui ouvre ses droits à une très confortable retraite chapeau, a révélé mardi 'franceinfo'.

La radio cite le cabinet de conseil aux actionnaires Proxinvest, qui a estimé le montant de cette retraite chapeau à 765.000 euros par an jusqu'à la mort de Carlos Ghosn. L'envoi de la lettre de démission est une étape obligatoire pour pouvoir ensuite réclamer cette retraite prévue par le document de référence du constructeur automobile français.

Légalement, Renault n'a ainsi pas d'autre choix que de verser cette somme annuelle à son ancien patron. En revanche, le groupe pourrait décider de réduire la rémunération de Carlos Ghosn pour 2018.

La rémunération 2018 de Carlos Ghosn pourrait être rabotée

Le conseil d'administration de Renault doit ainsi se réunir ce mercredi pour se pencher d'une part sur la question de la rémunération de Carlos Ghosn en 2018, et d'autre part sur le financement du mariage de l'ancien PDG de Renault, au château de Versailles en octobre 2016.

Le conseil de Renault pourrait décider de refuser de verser à son ancien patron une part de son salaire fixe d'un million d'euros en 2018, au motif qu'il n'était pas physiquement dans l'entreprise après son arrestation au Japon le 19 novembre. Le constructeur peut aussi lui refuser la part variable de sa rémunération, qui peut théoriquement grimper jusqu'à 1,2 million euros.

Renault peut décider d'en retirer tout ou partie, parce que les objectifs financiers n'ont pas été atteints l'an dernier, ou à cause des soupçons de malversations qui pèsent désormais sur Carlos Ghosn. Ces soupçons ont été révélés par l'enquête interne diligentée au sein de l'entreprise.

Cette enquête a déjà donné lieu à deux signalements auprès du parquet de Nanterre, le premier concernant le financement du mariage de Carlos Ghosn au château de Versailles en octobre 2016, et le second concernant plusieurs millions d'euros de paiements suspects réglés sous Carlos Ghosn par la présidence de Renault à une société basée dans le sultanat d'Oman.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…