En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 396.12 PTS
-
4 347.50
-
SBF 120 PTS
3 444.49
-
DAX PTS
9 935.84
-
Dow Jones PTS
21 917.16
-1.84 %
7 813.50
+0. %

Renault : "pas de renationalisation" affirme la direction

| Boursier | 209 | Aucun vote sur cette news

Renault rechute en bourse de 3% ce lundi à 15,67 euros, alors que le groupe automobile continue à mettre à l'arrêt ses usines à travers le monde...

Renault : "pas de renationalisation" affirme la direction
Credits Reuters

Renault rechute en bourse de 3% ce lundi à 15,67 euros, alors que le groupe automobile continue à mettre à l'arrêt ses usines à travers le monde... Après la France et l'Espagne, le constructeur a suspendu la production de ses deux usines marocaines de Casablanca et de Tanger en fin de semaine dernière du fait de la propagation de l'épidémie de coronavirus. Les deux sites emploient quelque 11.000 salariés, a précisé un porte-parole. Le groupe au losange avait annoncé auparavant la suspension de l'activité de son usine de Roumanie jusqu'au 5 avril, sauf pour les fonctions critiques.

Renault pourrait solliciter des garanties auprès de l'Etat pour faire face à l'impact de l'épidémie de coronavirus, a déclaré dans un entretien au 'Parisien' ce week-end son président Jean-Dominique Senard qui a écarté en revanche le scénario d'une renationalisation. "Nous vivons une des épreuves les plus difficiles de notre histoire", a déclaré le président du conseil de Renault dans l'entretien publié dimanche. 21 sites industriels du groupe sont désormais fermés dont 12 en France et 4 en Espagne notamment, ce qui représente 60.000 salariés à l'arrêt, précise-t-il, ajoutant que le constructeur doit faire face à un plongeon "spectaculaire" de ses commandes, "parfois jusqu'à 90%"...

"Comme pour toutes les entreprises françaises, la question de la trésorerie se pose", poursuit-il, ajoutant que le constructeur travaillait sur différent scenarii pour les prochaines semaines. Prié de dire si Renault pourrait solliciter un prêt de l'Etat, Jean-Dominique Senard a répondu : "Nous pourrions solliciter des garanties auprès de l'Etat, comme d'autres entreprises" (...) "en revanche une renationalisation temporaire n'est pas à l'ordre du jour".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 31/03/2020

Orange va pouvoir poursuivre la politique de "gestion prudente et active de son bilan"...

Publié le 31/03/2020

Les actions nouvelles Drone Volt seront admises sur la même ligne de cotation que les actions anciennes...

Publié le 31/03/2020

Cette décision s'inscrit dans le contexte actuel lié à la crise sanitaire du Covid 19...

Publié le 31/03/2020

Le Groupe AgroGeneration a mis en place toutes les mesures de distanciation nécessaires...

Publié le 31/03/2020

La société détient à ce jour un portefeuille de près de 100 brevets délivrés