En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 863.02 PTS
-2.68 %
5 869.00
-2.53 %
SBF 120 PTS
4 627.29
-2.45 %
DAX PTS
13 204.77
-2.74 %
Dow Jones PTS
28 625.47
-1.26 %
8 980.42
-1.76 %
1.101
-0.1 %

Renault-Nissan est devenu une "mascarade d'alliance" pour Carlos Ghosn

| Boursier | 537 | 3.57 par 7 internautes

Pour Renault et Nissan, il n'y a "plus de croissance, plus de ligne stratégique, plus d'innovation, plus rien", a jugé mercredi Carlos Ghosn, lors de sa conférence de presse depuis Beyrouth.

Renault-Nissan est devenu une "mascarade d'alliance" pour Carlos Ghosn
Credits Reuters

Lors de sa longue conférence de presse, mercredi à Beyrouth, Carlos Ghosn a déploré l'évolution de l'alliance Renault-Nissan depuis son éviction en novembre 2018. L'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi était le premier constructeur automobile mondial en 2017, a rappelé l'ancien patron de Renault-Nissan, soulignant que depuis son éviction, les deux principaux constructeurs ont vu fondre leurs capitalisations boursières.

"La valorisation de Nissan depuis mon arrestation a baissé de plus de 10 milliards de dollars. Ils ont perdu plus de 40 millions de dollars par jour pendant cette période", a-t-il déclaré. "Ce n'est pas mieux pour Renault, parce que la valorisation de Renault a baissé, depuis mon arrestation, de plus de 5 milliards d'euros, ce qui signifie 20 millions d'euros par jour", a ajouté Carlos Ghosn.

"On voulait tourner la page Ghosn ? C'est réussi", a-t-il ironisé. "Pour Renault et Nissan, il n'y a plus de croissance, plus de ligne stratégique, plus d'innovation, plus rien. C'est une mascarade d'alliance qui n'ira pas très loin".

Mariage avec Fiat Chrysler, une "énorme occasion perdue"

L'ancien PDG de Renault-Nissan s'est montré particulièrement déçu de l'échec d'un rapprochement en juin 2019 avec Fiat Chrysler automobiles, qui a finalement préféré convoler avec PSA Groupe. Pour lui, il s'agit d'une "énorme occasion perdue". "Qui va sortir gagnant de tout cela ? (....) L'alliance Renault Nissan a raté le mariage avec Fiat Chrysler ! C'est incroyable. Et on a mis ça sur mon dos !", s'est-il indigné.

Réfutant l'ensemble des accusations dont il fait l'objet au Japon, Carlos Ghosn a répété avoir été victime d'un complot de la part de dirigeants de Nissan, suite à l'augmentation de la part de l'Etat français dans le capital de Renault en 2015. Cette opération a "laissé un goût amer chez Nissan et au sein du gouvernement japonais. C'est là que la défiance a commencé", a-t-il estimé.

"Certains de nos amis japonais ont pensé que la seule manière de se débarrasser de Renault était de se débarrasser de moi". Ces "amis japonais" ne sont autres que Hiroto Saikawa, Hari Nada et Masakazu Nada, trois dirigeants de Nissan.

M. Ghosn a précisé que selon lui, ce n'est "pas la loi Florange qui a provoqué la défiance envers Renault chez Nissan au Japon. C'est le fait d'avoir refusé de donner des droits de vote à Nissan", en mai 2015.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
7 avis
Note moyenne : 3.57
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/01/2020

La technologie de diffusion vidéo de bout en bout d'Anevia est choisie pour la nouvelle plateforme de télévision OTT espagnole...

Publié le 27/01/2020

Les axes stratégiques 2020 de Witbe seront détaillés lors de la publication des résultats annuels 2019...

Publié le 27/01/2020

Eurobio Scientific développe ses parts de marché notamment grâce à de nouveaux clients publics et privés et une offre élargie à travers de nouveaux contrats de distribution...

Publié le 27/01/2020

Theraclion au point mort d'ici 3 ans...

Publié le 27/01/2020

Mauna Kea Technologies annonce aujourd'hui avoir reçu une nouvelle autorisation 510(k) de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis pour la...