En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 730.66 PTS
-1.77 %
4 703.50
-2.26 %
SBF 120 PTS
3 752.26
-1.73 %
DAX PTS
12 063.57
-0.93 %
Dow Jones PTS
27 545.84
-0.5 %
11 580.84
+0.66 %
1.182
+0.09 %

Renault : l'avenir des modèles haut de gamme en question ?

| Boursier | 2875 | 5 par 1 internautes

Plusieurs modèles haut de gamme emblématiques de Renault pourraient ne pas être renouvelés à moyen terme, selon des sources citées mardi soir par le site des 'Echos'.

Renault : l'avenir des modèles haut de gamme en question ?
Credits Renault

Renault Espace, Talisman, Koleos, mais aussi Scenic ou Megane... A moyen terme, les jours de ces modèles haut et moyen de gamme du constructeur automobile français pourraient être comptés, selon des sources concordantes citées par le quotidien économique 'Les Echos'.

Des réflexions sont en cours sur l'avenir des modèles haut de gamme, qui devront être tranchées par le nouveau directeur général du Losange, explique le journal mardi soir sur son site internet. Ainsi, l'arrêt de la Renault Espace à moyen terme serait déjà quasiment acté, mais selon des sources concordantes, Talisman, sa grande berline, Koleos, son grand SUV fabriqué en Chine et en Corée, et même Grand Scenic, sont sérieusement sur la sellette.

Seulement 5% des ventes du groupe en 2018

"Les programmes concernant leurs renouvellements ont été gelés", affirme ainsi une source interne. "L'idée serait de se contenter d'un seul grand SUV sur le segment D, qui viendrait remplacer Koleos. Mais ce n'est pas encore tranché", avance la même source.

Selon une source à la direction de la firme au losange, "le futur directeur général aura un travail indéniable à réaliser sur le portefeuille et le positionnement des marques". En 2018, le segment D (Espace, Talisman, Koleos) n'a représenté que 5% des ventes de véhicules particuliers de Renault.

Il serait toutefois sans doute compliqué pour Renault de se retirer totalement du haut de gamme, ne serait-ce que pour des raisons sociales. L'usine de Douai (Nord) assemble aujourd'hui les Talisman, Scenic et Espace : même si elle doit accueillir le futur véhicule électrique du Losange, supprimer ces modèles pourrait la mettre en difficulté, soulignent 'Les Echos'.

En outre, sur le plan du marketing, un grand groupe automobile peut difficilement se passer d'une offre haut de gamme. Renault pourrait s'appuyer en la matière sur son partenaire Nissan, qui a décidé de retirer d'Europe sa marque de luxe Infiniti à compter de l'an prochain, suggère un analyste financier.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/10/2020

Le drone VTOL a ainsi pu réaliser plusieurs missions

Publié le 27/10/2020

L'opération a été menée à 0,28 euro l'action...

Publié le 27/10/2020

"Dans ce contexte très particulier de crise sanitaire majeure, nos équipes, partout à travers le monde, ont fait preuve d'une grande capacité d'adaptation"...

Publié le 27/10/2020

Sur 9 mois, le chiffre d'affaires recule de 4,4% à 810,2 ME

Publié le 27/10/2020

La période écoulée conforte également les attentes du Groupe d'un rattrapage des effets de la crise sanitaire du 1er semestre dès la fin de l'exercice...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne