En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-
4 774.5
-
SBF 120 PTS
3 769.59
-
DAX PTS
10 622.07
-
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+1.05 %
1.136
+0.10 %

Renault : Carlos Ghosn sur le point d'être inculpé au Japon

| Boursier | 298 | Aucun vote sur cette news

Trois semaines après son arrestation dans un aéroport de Tokyo...

Renault : Carlos Ghosn sur le point d'être inculpé au Japon
Credits Reuters

Carlos Ghosn serait sur le point d'être inculpé au Japon. Trois semaines après son arrestation dans un aéroport de Tokyo, celui qui est encore PDG de Renault, devrait être inculpé pour malversations financières lundi, date à laquelle doit prendre fin son incarcération, rapporte le 'Nikkei'. L'ancien conseiller de Carlos Ghosn chez Nissan, Greg Kelly, devrait aussi être inculpé, ajoute le journal, de même que le groupe Nissan pour n'avoir pas su prévenir les fraudes supposées.

Nouvelles charges?

Par ailleurs, citant des sources proches de l'affaire, Bloomberg indique que le dirigeant devrait faire face à de nouvelles accusations, qui n'ont pas encore été rendues publiques. S'il est reconnu coupable, la star déchue de l'industrie automobile risque jusqu'à 10 ans de prison.

Les premiers résultats de l'enquête interne chez Renault connus la semaine prochaine?

Évincé de ses fonctions de président de Nissan et Mitsubishi, C.Ghosn a pour l'heure était remplacé de façon intérimaire à la tête de Renault par le tandem Thierry Bolloré / Philippe Lagayette. Le constructeur au losange devrait parvenir d'ici environ une semaine à de premières conclusions dans son enquête interne sur les rémunérations de son patron et d'autres cadres dirigeants, souligne Bloomberg.

Renault attend des preuves concrètes

Désirant obtenir un meilleur équilibre des pouvoirs au sein de l'alliance, Nissan fait l'objet de suspicions de la part de son partenaire français. Selon les sources de l'agence, les dirigeants de Renault exigent que le constructeur japonais lui fournisse des preuves concernant les accusations portées contre C.Ghosn. Nissan aurait offert une présentation résumant ces prétendues transgressions, mais Renault aurait refusé, demandant la présence d'avocats et le rapport complet sur les allégations. Un porte-parole de Renault a affirmé que Nissan n'a toujours pas fourni les preuves demandées par son conseil d'administration...

Déséquilibre en question

Au-delà de leur alliance, les deux groupes détiennent des participations croisées qui rendent la situation encore un peu plus compliquée. Renault détient en effet 43% du capital de Nissan et a le droit de voter au sein du conseil d'administration, alors que le constructeur automobile japonais possède 15% du constructeur au losange mais n'a pas de droits de vote. Ce déséquilibre existe depuis la formation de l'alliance en 1999 et Nissan souhaiterait profiter de l'occasion pour y mettre fin. Une volonté guère au goût de Renault et de l'Etat français.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

CS a des objectifs de croissance ambitieux dans l'industrie spatiale en Europe. Moltek serait un complément idéal aux activités de CS Space...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…