En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 970.48 PTS
+1.01 %
4 995.00
-
SBF 120 PTS
3 914.62
+1.03 %
DAX PTS
12 633.71
+1.15 %
Dow Jones PTS
26 075.30
+1.44 %
10 836.33
+0.76 %
1.130
0. %

Renault : baptême du feu pour Luca De Meo lors de l'AG

| Boursier | 426 | Aucun vote sur cette news

Le futur directeur général de Renault, qui prendra ses fonctions le 1er juillet, promet de relever le défi du retournement.

Renault : baptême du feu pour Luca De Meo lors de l'AG
Credits Reuters

Dans quelques jours, le 1er juillet prochain, Luca de Meo prendra ses fonctions de directeur général de Renault. En attendant, l'ancien dirigeant de la marque Seat (Volkswagen) était présent vendredi à l'assemblée générale du constructeur automobile français, qui s'est tenue via internet pour cause de coronavirus.

Lors de cette première déclaration publique depuis l'annonce de sa nomination, en janvier dernier, Luca De Meo s'est dit conscient du "sentiment d'urgence" et des difficultés de l'entreprise, aggravées récemment par l'épidémie de coronavirus, ajoutant qu'il entendait préserver l'ancrage de Renault en France.

"Une des meilleures surprises de retournement"

"Je reviens au sein du groupe Renault d'abord pour le challenge, redresser un des plus grands et des plus prestigieux constructeurs d'automobile mondiaux est peut-être à ce jour un des plus beaux défis que j'ai eus", a déclaré M. De Meo, qui avait commencé sa carrière dans la firme au losange il y a trente ans.

"Je sais qu'avec l'aide de tous, nous pourrons faire de Renault une des meilleures surprises de retournement de votre portefeuille d'investissement", a déclaré Luca de Meo aux actionnaires connectés pour l'Assemblée Générale. "Je vous demande seulement de nous accorder un peu de temps pour pouvoir vous le prouver", a-t-il ajouté.

De son côté, le président de Renault, Jean-Dominique Senard, a indiqué que le groupe prévoit un quadruplement de sa production de véhicules électriques en France d'ici à 2024. Le groupe, a-t-il ajouté, n'a pas demandé de report des objectifs européens relatifs aux émissions de CO2 et ce, malgré la crise du coronavirus. Car l'électrique doit rester un levier important pour le groupe, a-t-il dit.

Des pressions multiples sur le secteur automobile

Afin de redresser sa rentabilité, Renault a annoncé le 29 mai un plan de restructuration prévoyant 2 milliards d'euros de réductions de coûts sur trois ans, et la suppression de près de 15.000 emplois dans le monde, dont 4.600 en France. Le groupe a bénéficié début juin d'un prêt bancaire de 5 MdsE garanti par l'Etat (actionnaire à 15% de la firme au losange).

Fragilisé par la chute des marchés automobiles, aggravée par la crise du Covid-19, le constructeur automobile a souffert depuis la fin 2018 de l'affaire Carlos Ghosn et des inquiétudes sur l'évolution de son alliance avec le japonais Nissan, lui-même en difficulté financière. La crise du Covid-19 pose un défi supplémentaire au secteur automobile tout entier, déjà bouleversé par les transformations technologiques entreprises sous la pression de la transition écologique.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/07/2020

Le maître d'ouvrage TELT (Tunnel Euralpin Lyon Turin) a attribué au groupement d'entreprises* piloté par VINCI Construction Grands Projets le contrat...

Publié le 10/07/2020

Dans le cadre de l'annonce de son plan de transformation début juin 2020, Damartex avait indiqué vouloir recentrer son portefeuille d'activités sur un...

Publié le 10/07/2020

Roctool a réalisé vendredi soir son point d’activité pour le premier semestre 2020. Ainsi, le spécialiste des technologies de chauffage et de refroidissement des moules pour les plastiques et…

Publié le 10/07/2020

Forte croissance du carnet de commandes malgré l'impact de la crise sanitaire Roctool, spécialiste des technologies de chauffage et de...

Publié le 10/07/2020

Argan a publié un résultat net récurrent au premier semestre de son exercice 2020 en hausse de 59% à 50,6 millions d'euros contre 31,9 millions un an plus tôt. Les revenus locatifs de l'expert…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne