5 337.81 PTS
-0.36 %
5 338.0
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 258.08
-0.37 %
DAX PTS
13 021.78
-0.35 %
Dowjones PTS
24 508.66
-0.31 %
6 389.91
+0.00 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Rémy Cointreau au plus haut avec la publication semestrielle

| Boursier | 183 | Aucun vote sur cette news

Le titre flirte avec les 110 euros...

Rémy Cointreau au plus haut avec la publication semestrielle
Credits Rémy Cointreau

A moins d'une semaine du chiffre d'affaires du premier semestre fiscal (ce sera le 17 octobre à 7h30), Rémy Cointreau a signé en séance un nouveau record historique à 109,55 euros, qui a permis à la capitalisation boursière de flirter avec les 5,5 milliards d'euros. Le consensus compilé par la société laisse entrevoir un chiffre d'affaires de 540,4 millions d'euros pour le semestre clos fin septembre, dont une contribution de 360 ME pour le Cognac, de 131,3 ME pour les liqueurs et spiritueux et de 49,1 ME pour les marques partenaires.

Dans l'univers des spiritueux, le dossier fait toujours office de petit poucet face aux géants du secteur, notamment Pernod Ricard, Diageo et LVMH. Mais sa forte exposition au Cognac, dont il tire les quatre-cinquièmes de ses profits, en font un acteur envié. Si cette spécialisation a pesé lorsque la Chine a adopté des mesures drastiques contre les cadeaux d'entreprises il y a quelques années, elle a aussi forcé Rémy Cointreau à se réorganiser. Son objectif est de devenir le numéro un des alcools haut-de-gamme. Pour ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, le management a entrepris une diversification dans le whisky d'exception.

Après la forte hausse du titre depuis les planchers de 2008 sous les 30 euros, les analystes sont toutefois plutôt prudents, puisque 16% seulement ont actuellement une recommandation positive, alors que 72% sont neutres et 16% négatifs. Toutefois, l'analyste qui affiche les meilleures recommandations sur le dossier depuis un an, Komal Dhillon chez JP Morgan, "surpondére" le titre en visant 110 euros. Un objectif quasiment atteint après le rally haussier de ces derniers jours. Chez Natixis, Olivier Lebrun affiche la fiabilité la plus élevée sur les recommandations de l'ensemble du secteur depuis un an : il a relevé son avis de neutre à achat la semaine dernière, en visant 112 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

UBS et Bryan Garnier estiment que la SSII a le potentiel pour améliorer son offre sur le dossier, sans renier ses principes...

Publié le 15/12/2017

VEOLIA ENVIRON. constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call I007S émis…

Publié le 15/12/2017

Le bureau d'études ne voit que du positif dans une telle transaction...

Publié le 15/12/2017

Objectif légèrement abaissé

CONTENUS SPONSORISÉS