Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 241.58 PTS
-0.41 %
6 187.50
-0.34 %
SBF 120 PTS
4 911.55
-0.32 %
DAX PTS
15 242.18
-0.51 %
Dow Jones PTS
33 815.90
-0.94 %
13 762.36
+0. %
1.206
+0.4 %

Recapitalisation d'Air France : annonce imminente, après l'accord conclu avec Bruxelles

| Boursier | 168 | Aucun vote sur cette news

Le plan de soutien public devrait porter sur plusieurs milliards d'euros, la presse ayant évoqué un besoin de 5 MdsE.

Recapitalisation d'Air France : annonce imminente, après l'accord conclu avec Bruxelles
Credits Air France

L'épineux dossier de la recapitalisation d'Air France par l'Etat français est désormais tout proche de son dénouement. Selon la presse économique, le plan de recapitalisation d'Air France sera officiellement dévoilé ce mardi matin, une fois approuvé, lundi soir, par les conseils d'administration d'Air France-KLM et d'Air France.

Dimanche, le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire avait annoncé que la France et la Commission européenne avaient conclu un accord de principe sur un nouveau soutien financier de l'Etat français à Air France. "Le montant sera discuté avec Air France. Il y aura (lundi) un conseil d'administration d'Air France qui doit valider les principes de cet accord", avait-il précisé sur 'RTL/LCI'.

Un besoin de l'ordre de 5 milliards d'euros

Le plan de soutien public devrait porter sur plusieurs milliards d'euros,la presse ayant évoqué un besoin de 5 MdsE, afin de soutenir la compagnie aérienne. Face au choc asséné par la crise sanitaire sur le transport aérien, Air France-KLM a déjà bénéficié depuis un an de plus de 10 milliards d'euros d'aides publiques, dont 7 milliards d'euros de prêts directs ou garantis par l'Etat français à Air France (actionnaire à 14,3% d'Air France KLM), et 3,4 MdsE d'aide des Pays-Bas à KLM.

Plombé par la crise, Air France-KLM a essuyé une perte nette de 7,1 MdsE en 2020. Une injection de capital de 4 à 5 MdsE ferait environ doubler la participation de l'Etat au capital du groupe.

Une partie de la recapitalisation sera réalisée par conversion de prêts en obligations convertibles, considérées comme des quasi-fonds propres, selon le site internet des 'Echos', lundi soir.

Des contreparties moins sévères qu'initialement redouté?

Le 29 mars, Bruno Le Maire avait déclaré qu'un accord entre Paris et Bruxelles était "sur le point" d'être conclu. Il avait précisé qu'"il y a des contreparties qui sont demandées pour garantir une concurrence loyale entre Air France et les autres compagnies (...) Nous approchons d'un règlement qui est juste, qui sera protecteur pour Air France, qui garantira nos intérêts dans le respect de la concurrence".

Selon le quotidien 'Les Echos', à l'issue de longues tractations à Bruxelles, les négociateurs du gouvernement français ont obtenu de la Commission que le nombre de créneaux quotidiens cédés soit moins important que les 24 demandés à Lufthansa à Munich et à Francfort. La compagnie française a fait valoir que la perte de 24 créneaux quotidiens à Orly aurait des conséquences beaucoup plus dommageables pour son activité.

Si le ciel semble se dégager du côté français, La Haye doit en revanche encore trouver un accord avec la Commission européenne pour la prochaine recapitalisation de KLM...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/04/2021

Les marchés européens sont de retour dans le rouge ce vendredi, dans le sillage de la clôture de Wall Street la veille. Les indices américains s'étaient notamment repliés en raison de craintes…

Publié le 23/04/2021

Les publications trimestrielles se poursuivent à un bon rythme...

Publié le 23/04/2021

Intel a présenté hier soir des résultats meilleurs qu'anticipé, mais la faiblesse des très rentables puces pour centres de données ont déçu. Au premier trimestre, le numéro un mondial des…

Publié le 23/04/2021

Tod’s bondit de 11,73 % à 39,44 euros sur la place de Milan. LVMH va porter sa participation dans le groupe emblématique du chic italien décontracté à 10 %, contre 3,2 % actuellement. La…

Publié le 23/04/2021

Société Générale a relevé sa recommandation de Conserver à Acheter et son objectif de cours de 23% à 1 222 euros sur Hermès après l'annonce des revenus du premier trimestre. Le bureau pense…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne