5 413.30 PTS
-0.57 %
5 370.00
-0.40 %
SBF 120 PTS
4 317.12
-0.65 %
DAX PTS
12 422.30
-1.02 %
Dowjones PTS
24 083.83
+0.25 %
6 513.94
+0.08 %
Nikkei PTS
22 215.32
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Quelques mois d'attente pour connaître le successeur de Tom Enders chez Airbus

| Boursier | 183 | Aucun vote sur cette news

Le futur CEO du groupe sera désigné en fin d'année...

Quelques mois d'attente pour connaître le successeur de Tom Enders chez Airbus
Credits Reuters

Le successeur de Tom Enders aux commandes d'Airbus sera désigné en fin d'année, a indiqué le conseil d'administration de l'industriel dans un communiqué diffusé hier soir. Il y précise également que le processus pourrait aboutir à la désignation d'un candidat en interne ou en externe et qu'aucune rumeur ne sera commentée d'ici la nomination, qui devra être entérinée par l'assemblée générale organisée en 2019 pour statuer sur les comptes 2018.

De nombreux dirigeants clefs d'Airbus ont quitté l'entreprise récemment, le plus récent étant Fabrice Brégier, qui chapeautait la division aviation commerciale et qui aurait pu prétendre à la succession d'Enders. Avant lui, le légendaire VRP John Leahy, le patron de la technologie Paul Eremenko ou le chef de la stratégie Marwan Lahoud avaient déjà quitté le cockpit. Plusieurs noms ont circulé dernièrement pour prendre les commandes, notamment des patrons français eu égard aux règles d'alternance. Alexandre de Juniac (ex-Air France KLM notamment), Thierry Breton (Atos) et Patrice Caine (Thales) en particulier.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/04/2018

"Cet investissement contribuera à l'ambition d'Arkema d'accélérer son développement dans les matériaux avancés"...

Publié le 25/04/2018

La société propose un dividende de 0,3 euro par action...

Publié le 25/04/2018

La nouvelle date de publication des résultats annuels 2017 interviendra dès l'arrêté des comptes...

Publié le 25/04/2018

L'IDI, groupe côté spécialiste du capital-investissement, annonce des résultats annuels 2017 en très forte croissance, une progression de l'actif net...

Publié le 25/04/2018

Au menu de l'assemblée générale du 20 juin...