En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 777.95 PTS
-0.79 %
4 774.50
-0.79 %
SBF 120 PTS
3 788.26
-0.79 %
DAX PTS
12 144.84
-0.27 %
Dow Jones PTS
27 685.38
-2.29 %
11 504.52
+0. %
1.183
+0.16 %

Qatar Holding veut aussi sa place au sein du conseil de surveillance de Lagardère

| Boursier | 318 | Aucun vote sur cette news

Jamais deux sans trois...

Qatar Holding veut aussi sa place au sein du conseil de surveillance de Lagardère
Credits Reuters

Jamais deux sans trois. Après Vivendi et Amber Capital, Qatar Holding demande à son tour à être représenté au conseil de surveillance de Lagardère. "Qatar Holding (QH) a pris note de la demande formulée par deux actionnaires de référence de Lagardère SCA d'obtenir une représentation à son conseil de surveillance. Dans ce contexte, QH considère légitime que l'ensemble des actionnaires significatifs soient équitablement représentés de telle sorte à retrouver un consensus sur le futur et la stratégie de la société", indique le fonds qatari. "Un tel consensus sera de nature à favoriser la création de valeurs pour l'ensemble des actionnaires de Lagardère SCA", souligne QH, troisième actionnaire de Lagardère avec 13% du capital.

Dans une déclaration, la gérance de Lagardère a dit accueillir favorablement la demande de représentation de Qatar Holding. "Elle est logique compte tenu de l'historique ancien et de la qualité de la relation entre Arnaud Lagardère et le Qatar dès lors que des actionnaires plus récents ont fait cette demande", a indiqué une porte-parole du groupe.

La prise de position du fonds qatari intervient dans le contexte de tensions fortes entre le gérant en commandite Arnaud Lagardère et les deux principaux actionnaires du groupe, le fonds Amber et le groupe Vivendi. Le fonds d'investissement, qui critique depuis plusieurs années la gestion de Lagardère, a noué le mois dernier un pacte d'actionnaires avec Vivendi en demandant quatre sièges au conseil de surveillance.

Amber et Vivendi ont saisi début septembre la justice dans le but d'obtenir la convocation d'une assemblée générale, refusée par Lagardère.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/10/2020

Spie Facilities, filiale française du groupe Spie, spécialiste des services multi-techniques dans les domaines de l’énergie et des communications, a annoncé l'accélération du déploiement de…

Publié le 27/10/2020

Sans surprise, Bruxelles a autorisé, à la mi-journée, l'acquisition de Play Communications par Iliad...

Publié le 27/10/2020

Omnicom, le géant publicitaire américain, a annoncé pour son troisième trimestre un bénéfice net part du groupe de 313 millions de dollars, contre 290...

Publié le 27/10/2020

Résultats trimestriels meilleurs que prévu et changement de stratégie permettent à HSBC de gagner 6,87% à 341,30 pence. Prenant acte que la faiblesse des taux d'intérêt est là pour durer, la…

Publié le 27/10/2020

Generix plonge de 13% à 6,8 euros à la mi-journée, plombé par son point trimestriel...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne