Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 593.07 PTS
+0.34 %
5 590.0
+0.4 %
SBF 120 PTS
4 428.34
+0.48 %
DAX PTS
13 258.08
+0.04 %
Dow Jones PTS
29 969.52
+0.29 %
12 467.13
+0. %
1.217
+0.25 %

PSA : un protocole d'accord sous peu avec Fiat ?

| Boursier | 804 | Aucun vote sur cette news

PSA espère toujours valider le mois prochain un protocole d'accord engageant (memorandum of understanding) avec Fiat Chrysler Automobiles donnant...

PSA : un protocole d'accord sous peu avec Fiat ?
Credits Reuters

PSA espère toujours valider le mois prochain un protocole d'accord engageant (memorandum of understanding) avec Fiat Chrysler Automobiles donnant naissance au quatrième constructeur automobile au monde. Le Français resterait donc déterminé malgré la plainte de General Motors contre FCA, a affirmé à Reuters une source proche de la question. "PSA reste focalisé sur ses discussions avec FCA en vue de signer un MoU courant décembre", a ainsi indiqué la fameuse source. Questionné par l'agence à propos des conséquences potentielles de l'action de GM sur le projet de rapprochement entre FCA et PSA, un porte-parole du constructeur français a refusé tout commentaire.

Fiat Chrysler avait tenu plus tôt cette semaine à indiquer que les discussions avec le Français PSA se déroulaient bien, et que les accusations du géant automobile de Detroit General Motors contre FCA n'allaient pas ralentir le processus. Les négociations entre Fiat Chrysler Automobiles (FCA) et PSA sur le projet de fusion se poursuivraient donc pour le mieux, à en croire les derniers commentaires du PDG du constructeur automobile italo-américain dans une lettre aux salariés. Le dirigeant assure que le processus ne serait pas ralenti par les accusations de General Motors, qui a porté plainte mercredi aux Etats-Unis contre FCA pour racket. GM accuse son concurrent de corruption, dans le cadre des négociations avec le syndicat industriel phare UAW. Les pratiques dénoncées auraient permis à Fiat Chrysler d'obtenir aux USA des avantages injustifiés sur les salaires et les conditions de travail, estime GM. Fiat Chrysler se dit pour sa part très surpris de cette plainte, et a d'ailleurs accusé le groupe de Detroit de vouloir ainsi perturber son rapprochement avec le Français PSA. Bien évidemment, Fiat Chrysler juge ces accusations sans fondement.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 04/12/2020

Le compartiment pétrolier est recherché dans le sillage des cours du brut

Publié le 04/12/2020

Dassault Aviation s'adjuge près de 6% à 951,5 euros sur la place parisienne ce vendredi, dopé par une probable grosse vente de Rafale à venir...

Publié le 04/12/2020

Le compartiment énergétique est à l'honneur en cette fin de semaine...

Publié le 04/12/2020

Suez annonce la mise en service de sa première usine de production de polymères recyclés à Bang Phli, en Thaïlande...

Publié le 04/12/2020

Accor annonce le lancement du site " Apartments & Villas ", totalement dédié à la location de résidences privées et aux séjours hôteliers de longue...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne