En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 884.26 PTS
-
5 903.0
-
SBF 120 PTS
4 629.46
-
DAX PTS
13 221.64
+0.57 %
Dow Jones PTS
28 132.05
+0.79 %
8 466.89
+0.77 %
1.117
-0.06 %

PSA : un protocole d'accord sous peu avec Fiat ?

| Boursier | 420 | Aucun vote sur cette news

PSA espère toujours valider le mois prochain un protocole d'accord engageant (memorandum of understanding) avec Fiat Chrysler Automobiles donnant...

PSA : un protocole d'accord sous peu avec Fiat ?
Credits Reuters

PSA espère toujours valider le mois prochain un protocole d'accord engageant (memorandum of understanding) avec Fiat Chrysler Automobiles donnant naissance au quatrième constructeur automobile au monde. Le Français resterait donc déterminé malgré la plainte de General Motors contre FCA, a affirmé à Reuters une source proche de la question. "PSA reste focalisé sur ses discussions avec FCA en vue de signer un MoU courant décembre", a ainsi indiqué la fameuse source. Questionné par l'agence à propos des conséquences potentielles de l'action de GM sur le projet de rapprochement entre FCA et PSA, un porte-parole du constructeur français a refusé tout commentaire.

Fiat Chrysler avait tenu plus tôt cette semaine à indiquer que les discussions avec le Français PSA se déroulaient bien, et que les accusations du géant automobile de Detroit General Motors contre FCA n'allaient pas ralentir le processus. Les négociations entre Fiat Chrysler Automobiles (FCA) et PSA sur le projet de fusion se poursuivraient donc pour le mieux, à en croire les derniers commentaires du PDG du constructeur automobile italo-américain dans une lettre aux salariés. Le dirigeant assure que le processus ne serait pas ralenti par les accusations de General Motors, qui a porté plainte mercredi aux Etats-Unis contre FCA pour racket. GM accuse son concurrent de corruption, dans le cadre des négociations avec le syndicat industriel phare UAW. Les pratiques dénoncées auraient permis à Fiat Chrysler d'obtenir aux USA des avantages injustifiés sur les salaires et les conditions de travail, estime GM. Fiat Chrysler se dit pour sa part très surpris de cette plainte, et a d'ailleurs accusé le groupe de Detroit de vouloir ainsi perturber son rapprochement avec le Français PSA. Bien évidemment, Fiat Chrysler juge ces accusations sans fondement.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2019

Le règlement-livraison des OCA aura lieu le 16 décembre 2019...

Publié le 12/12/2019

Le fonds activiste Elliott apporterait ses titres Altran à l'OPA de Capgemini à 18 euros par action, selon des sources citées jeudi par 'Reuters'. Pour l'instant, l'offre reste fixée à 14 euros.

Publié le 12/12/2019

L'action Facebook a perdu 2,7% jeudi à Wall Street après un article du 'Wall Street Journal' évoquant de possibles mesures anti-trust contre le réseau social.

Publié le 12/12/2019

Succès de l'opération d'actionnariat salarié de Spie : 'Share for you 2019'...

Publié le 12/12/2019

Le management de Biophytis rencontrera, de façon individuelle, des investisseurs et présentera les évolutions de son principal candidat-médicament Sarconeos (BIO101) actuellement en phase 2b…