En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 045.99 PTS
-
6 025.50
-
SBF 120 PTS
4 761.21
-
DAX PTS
13 555.87
-
Dow Jones PTS
29 196.04
-0.52 %
9 166.63
-0.08 %
1.108
+0. %

PSA / FCA : tour de table en question

| Boursier | 654 | 4 par 2 internautes

La famille Peugeot, qui possèdera 6,2% du groupe issu du projet de fusion entre PSA et Fiat Chrysler, a l'intention d'exercer dès que possible son...

PSA / FCA : tour de table en question
Credits Reuters

La famille Peugeot, qui détiendra 6,2% du groupe issu du projet de fusion entre PSA et Fiat Chrysler, a l'intention d'exercer dès que possible son option pour acquérir 2,5% supplémentaires, affirme-t-elle dans un entretien publié par L'Est Républicain.
Interrogé afin de savoir si l'exercice de cette option est un "objectif majeur", Jean-Philippe Peugeot, PDG d'Etablissements Peugeot Frères (EPF), répond positivement : "Pour obtenir cette possibilité, la négociation a été complexe. Elle n'était pas gagnée d'avance. Au départ, on parlait d'un 'standstill', mais on a obtenu une dérogation. Dès qu'on aura la certitude que la fusion ira à son terme, ma famille donnera des signaux favorables", poursuit-il.

Jean-Philippe Peugeot juge par ailleurs que l'Etat français, présent au capital via Bpifrance, n'a pas vocation à y rester... "Ma famille le remercie d'avoir été au rendez-vous, en 2013-2014, lorsque PSA était en difficulté, mais il n'a pas vocation, je pense, à être éternellement présent. Il va sans doute rester dans le capital le temps de s'assurer que l'emploi sera durablement préservé", explique-t-il...
Il estime en revanche peu probable un désengagement total de l'actionnaire chinois Dongfeng, qui a décidé la vente de 30,7 millions de ses actions PSA au constructeur automobile, faisant tomber sa participation dans le nouvel ensemble sous les 5%. "Partiellement, peut-être, totalement, je n'y crois pas du tout", explique-t-il... "Certes, les performances commerciales de PSA en Chine ne sont pas à la hauteur de nos espérances, mais pour Dongfeng, c'est un épiphénomène au regard de la très longue histoire de la Chine".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2020

La nouvelle station de placement de Versalis Offline a été dotée d'une puissance de calcul exceptionnelle, répondant à un besoin croissant des fabricants en la matière...

Publié le 21/01/2020

Amundi conclut un partenariat stratégique de 10 ans avec Banco Sabadell. En outre, Amundi acquiert l'intégralité du capital de Sabadell Asset Management pour 430 ME...

Publié le 21/01/2020

Le cours de l'action Boeing a été suspendu mardi soir à Wall Street alors que le titre plongeait de 5,5%.

Publié le 21/01/2020

La Banque Française Mutualiste annonce un accord en vue de la cession de sa filiale ITL au groupe Société Générale...

Publié le 21/01/2020

Engie salue "l'accent mis sur le développement d'une filière de production d'hydrogène vert dans le cadre du futur pacte productif", mais...