Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 609.15 PTS
+0.62 %
5 609.0
+0.74 %
SBF 120 PTS
4 436.26
+0.66 %
DAX PTS
13 298.96
+0.35 %
Dow Jones PTS
30 218.26
+0.83 %
12 528.48
+0.49 %
1.212
-0.02 %

Prologue : le titre souffre après la condamnation de l'AMF

| Boursier | 1546 | Aucun vote sur cette news

Prologue cède encore du terrain aujourd'hui (-3,40% à 0,34 Euro) en fin de séance, après un revers de -7,85% hier...

Prologue : le titre souffre après la condamnation de l'AMF
Credits Reuters

Prologue cède encore du terrain aujourd'hui (-3,40% à 0,34 Euro) en fin de séance, après un revers de -7,85% hier. Ce dernier, consécutif à la divulgation, vendredi, par l'AMF, d'une amende de 750.000 euros requise à l'encontre de la société, dans le cadre de l'offre publique d'échange d'actions (OPE) avec O2i.

Prologue est accusée d'avoir lancé en 2015 une OPE sur la société O2i, alors que l'AMF avait déclaré son projet non conforme, ce qui représente une atteinte aux règles de bon fonctionnement du marché.

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a aussi réclamé 700.000 euros d'amende contre la société éditrice de publications financières Le Quotidien de Paris Editions, pour avoir recommandé d'investir dans Prologue, sans dévoiler ses liens avec elle.

Enfin, le collège de l'AMF a requis une amende de 30.000 euros contre le dirigeant de Quotidien de Paris Editions, Nicolas Miguet, accusé de ne pas avoir déclaré en 2015 un franchissement de seuil de détention de droits de vote de Prologue.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 04/12/2020

L'Olympique Lyonnais informe avoir obtenu un pré-accord de ses prêteurs bancaires et obligataires pour la mise en place d'un PGE (Prêt Garanti par l'État) complémentaire, dit "PGE Saison", de…

Publié le 04/12/2020

26 OCA numérotées de 209 à 234 ont été émises

Publié le 04/12/2020

Amplitude Surgical annonce la décision du Tribunal Judiciaire de Valence dans son litige avec l'URSSAF au titre de la taxe sur la promotion des...

Publié le 04/12/2020

La Banque centrale européenne a notifié à Société Générale l’exigence de capital supplémentaire au titre du P2R (Pillar 2 requirement) à partir du 1er janvier 2021. Cette dernière est…

Publié le 04/12/2020

La BCE (Banque Centrale Européenne) a notifié l'exigence de capital supplémentaire au titre du P2R - Pillar 2 requirement - à partir du 1er janvier...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne