5 421.39 PTS
+0.55 %
5 419.50
+0.55 %
SBF 120 PTS
4 334.70
+0.38 %
DAX PTS
12 580.71
+0.11 %
Dowjones PTS
24 664.89
-0.34 %
6 774.89
+0.00 %
Nikkei PTS
22 162.24
-0.13 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Poxel flambe de plus de 40% après son accord en Asie

| Boursier | 365 | Aucun vote sur cette news

Sumitomo Dainippon Pharma paiera le développement...

Poxel flambe de plus de 40% après son accord en Asie
Credits Reuters

Poxel a scellé un gros partenariat avec un laboratoire japonais, qui lui ouvre les vannes d'un financement conséquent. Le Français s'est allié à Sumitomo Dainippon Pharma pour développer et vendre le candidat médicament Imeglimine en Asie, dans le traitement du diabète de type 2. L'accord porte notamment sur le Japon, la Chine, la Corée du Sud et Taiwan, plus neuf autres pays de la région. C'est le laboratoire japonais qui assumera le coût de la phase III et les frais de commercialisation. La phase III sera lancée d'ici la fin de l'année.

Poxel va recevoir un paiement initial de 36 millions d'euros et sera éligible à des versements totalisant 219 ME en fonction des jalons franchis dans le développement et les ventes. La société bénéficiera aussi d'une redevance à deux chiffres sur les ventes potentielles.

Le directeur général Thomas Kuhn estime que l'Imeglimine est "bien adapté aux besoins spécifiques du marché japonais", où le candidat "a le potentiel de devenir un agent thérapeutique oral incontournable pour le traitement du diabète de type 2". L'agence japonaise du médicament a demandé à ce que trois études pivotales soient conduites avec environ 1.100 patients.

L'action s'envole

L'accord avec Sumitomo Dainippon est une bonne surprise pour Jefferies, conforté dans son avis à l'achat et son objectif de 12 euros. L'analyste pensait initialement que le laboratoire allait porter seul le développement dans cette zone. Le partenariat renforce le candidat et le financement de Poxel. Il ne change pas vraiment la donne sur le potentiel. Jefferies pense que la demande de mise sur le marché japonais pourrait intervenir au second semestre 2019. L'Imeglimine représente 5 euros par action dans la valorisation du spécialiste. L'action s'envole de 44% à 7,77 euros en matinée à Paris, avec un pic signé à 8,17 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/04/2018

BioMerieux perd encore 1,5% à 64,8 euros à la mi-journée, toujours pénalisé par sa publication trimestrielle...

Publié le 20/04/2018

Après déjà six séances précédentes dans le vert...

Publié le 20/04/2018

La société FMR LLC - société holding d'un groupe indépendant de sociétés agissant pour le compte de fonds, communémentdénommé Fidelity Investments -...

Publié le 20/04/2018

La société FMR Co...

Publié le 20/04/2018

Foncière des Régions a annoncé une nouvelle étape dans la simplification du groupe, en entamant des discussions en vue de fusionner avec Beni Stabili, sa filiale à 52,4% spécialisée dans…