En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 125.88 PTS
-0.37 %
5 133.50
-0.20 %
SBF 120 PTS
4 115.84
-0.19 %
DAX PTS
11 639.96
-0.64 %
Dowjones PTS
25 566.79
-0.54 %
7 201.79
-1.06 %
1.149
-0.09 %

Plastic Omnium veut renforcer ses positions de numéro 1 à l'horizon 2021

| Boursier | 273 | Aucun vote sur cette news

Le groupe, qui tient aujourd'hui une journée investisseurs, a détaillé certains de ses objectifs...

Plastic Omnium veut renforcer ses positions de numéro 1 à l'horizon 2021
Credits Plastic Omnium / Jérôme Epaillard

Plastic Omnium veut devenir un équipementier de référence pour les énergies de propulsion automobiles, tout en se positionnant sur la carrosserie du futur. En 2021, le groupe estime être en mesure de dégager 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires économique en 2021, pour une marge opérationnelle non chiffrée mais qui sera "en progression continue" entre 2017 et 2021. Cette année, les objectifs sont confirmés, en dépit d'un effet de change plus adverse que prévu. Le chiffre d'affaires économique va atteindre 8 MdsE, en forte croissance, tandis que la rentabilité va s'accroître, pour dépasser "largement" le niveau de 9% de marge opérationnelle constaté en 2016. Le résultat net sera très forte progression, assure le management.

Pour atteindre les objectifs 2021, Plastic Omnium veut grignoter des parts de marché. De 16 à 19% du marché mondial du parechoc entre 2017 et 2021, et de 22 à 25% dans les systèmes de carburant. L'équipementier vise aussi 45% de parts de marché dans les hayons thermoplastiques en 2021, contre 40% en 2017, et 26% dans les systèmes SCR de dépollution des véhicules diesel, contre 17% en 2017. Entre 2017 et 2021, le groupe entend générer plus d'1 MdE de free cash-flow, après 2,5 MdsE consacrés aux investissements. La stratégie globale repose sur une montée en gamme.

Plastic Omnium détaillera ses objectifs lors de la journée investisseurs organisée aujourd'hui dans son centre de R&D mondial pour les pièces et modules de carrosserie S-Sigmatech à Lyon.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2018

Casino se reprend après avoir été malmené depuis la mi-journée, suite à des informations circulant dans la presse : Rallye, la maison mère du groupe aurait manipulé les comptes. C’est en…

Publié le 18/10/2018

L’Observatoire français des conjonctures économiques a réduit ses prévisions de croissance de 0,3 point pour 2018 et 2019 pour la France en raison des résultats décevants affichés au premier…

Publié le 18/10/2018

Par courrier reçu le 18 octobre 2018 par l'AMF, la société FIL Limited (Pembroke, Iles des Bermudes) a déclaré à l'Autorité française des marchés...

Publié le 18/10/2018

Casino remonte la pente après avoir décroché un peu plus tôt en séance suite à une information révélée par 'Challenges'...

Publié le 18/10/2018

Les valeurs bancaires sous-performent les marchés en Europe, plombées par les établissements espagnols qui décrochent fortement suite à une décision...