En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.93 %
4 880.50
+2.08 %
SBF 120 PTS
3 851.36
+1.86 %
DAX PTS
12 646.98
+2.71 %
Dow Jones PTS
26 664.40
+0.89 %
11 055.08
+1.37 %
1.176
-0.01 %

Pierre et Vacances Center Parcs renonce à Roybon, mais poursuit son plan de développement

| Boursier | 340 | Aucun vote sur cette news

Center Parcs renonce au site de Roybon mais confirme son développement en France et en Europe du Nord dans le cadre du plan stratégique du Groupe Change Up. Des concepts novateurs enrichiront l'offre Center Parcs...

Pierre et Vacances Center Parcs renonce à Roybon, mais poursuit son plan de développement
Credits Pierre & Vacances

Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs fait le point sur ses activités et ses projets de développement...

Depuis plus de 50 ans, le Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs s'attache à développer une offre touristique "respectueuse de l'environnement et de la biodiversité". Les Domaines Center Parcs illustrent "l'engagement du groupe en faveur d'un tourisme responsable et durable". Chaque projet de développement fait ainsi l'objet d'études environnementales préalables, au-delà des obligations légales, et de concertations avec les acteurs locaux.

Pas de Center Parcs à Roybon

Depuis 2007, le Groupe a notamment initié un projet d'implantation d'un Domaine Center Parcs sur la commune de Roybon, en Isère. "Ce projet a reçu un soutien constant de toutes les collectivités locales pour ses qualités environnementales, ses retombées en termes d'emplois et de revenus et sa capacité à revitaliser et à rééquilibrer le territoire", explique le groupe.

Pourtant depuis plus de 10 ans, des procédures judiciaires contestant les autorisations administratives ont fait obstacle à la réalisation du projet. L'autorisation de défrichement, indispensable à sa réalisation, étant devenue caduque, et l'accès du site étant bloqué par des "zadistes" occupant illégalement le terrain depuis 2014, Center Parcs a décidé de se retirer de ce projet.

Confirmation du plan 'Change Up'

Indépendamment de Roybon, le développement de Center Parcs en France s'est poursuivi par l'ouverture du Domaine du Bois aux Daims (Vienne) en 2015, l'extension du Domaine des Trois Forêts (Moselle) en 2017 et 2019 et l'ouverture prochaine du Center Parcs des Landes de Gascogne (Lot-et-Garonne).

Center Parcs confirme son développement en France et en Europe du Nord dans le cadre du plan stratégique du Groupe 'Change Up', avec des concepts novateurs qui enrichiront l'offre.

En France, le Domaine des Landes de Gascogne (Lot-et-Garonne), qui ouvrira ses portes au printemps 2022 (87 ha, 400 cottages et 12 500 m2 d'équipements de loisirs), a été accueilli très favorablement et soutenu tant par les collectivités territoriales que par les habitants et les acteurs de la protection de l'environnement. Ce Domaine en cours de construction est conçu pour limiter son empreinte environnementale (chaufferie bois couvrant 80 % des besoins énergétiques des équipements centraux, construction bioclimatique des hébergements évitant le recours à la climatisation et gestion de l'eau optimisée grâce à un système innovant de marais épurateur).

En Saône et Loire, la faisabilité du projet de développement d'un Domaine de 400 cottages a été confirmée par les tribunaux administratifs au stade des documents d'urbanisme. Poursuivant la démarche de concertation avec les collectivités et l'ensemble des parties prenantes de ce territoire, Center Parcs réalise actuellement des études complémentaires pour renforcer ses engagements en matière environnementale, et proposer des adaptations au projet initial visant à renforcer sa démarche "bas carbone". Un projet revu sur la base de ces objectifs sera présenté à l'automne prochain.

Concernant le projet d'extension du Domaine des Bois Francs (Eure), le Groupe réitère sa proposition d'engager des échanges productifs avec les acteurs de la protection de l'environnement pour en intégrer les conclusions dans la définition et la conception du projet.

Le projet de développement d'un Center Parcs dans le Jura a fait l'objet de recours judiciaires contre le Plan Local d'Urbanisme. La poursuite de l'étude de ce projet est conditionnée par les décisions à venir de la Cour administrative d'appel.

En Europe du Nord, la stratégie de développement porte principalement sur l'Allemagne, avec deux nouveaux sites en cours d'instruction au Nord de l'Allemagne et en Bavière, et l'engagement de négociations et d'études sur deux autres sites dans la région de Berlin.
Par ailleurs, un premier projet au Danemark est en phase de finalisation conceptuelle et deux projets supplémentaires ont été identifiés en Scandinavie.

Le développement des nouveaux Domaines s'accompagne de la rénovation des Domaines existants, avec une enveloppe d'investissements de près de 400 millions d'euros financée par les propriétaires bailleurs.

Tendance d'activité

Dans un contexte post-Covid, le niveau des réservations à date sur la période estivale démontre la résilience et l'attractivité de l'offre du Groupe avec une demande accrue pour un tourisme familial et de proximité. Les Domaines Center Parcs, accessibles à moins de 2h de grandes agglomérations, "incarnent un tourisme durable, en immersion dans des environnements naturels et préservés", explique le groupe.

"Nous allons poursuivre nos développements en innovant à chaque projet, en répondant aux enjeux environnementaux et aux attentes des clients qui évoluent et en coopérant étroitement avec les acteurs des territoires", assure Gérard Brémond, Président du Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/08/2020

Natixis a essuyé au deuxième trimestre une perte nette de 57 millions d’euros contre un bénéfice net de 346 millions d’euros, un an auparavant. Hors exceptionnels, il est ressorti à 4…

Publié le 03/08/2020

Media 6 a annoncé la nomination de Monsieur Nicolas Le Cam, en qualité de directeur financier du groupe. Il succède ainsi à Monsieur Jean-Francois Fozzani, à compter du 1er août 2020, à la…

Publié le 03/08/2020

Euoplasma a annoncé que, dans le cadre du contrat d'émission de bons d'émission d'obligations convertibles en actions nouvelles avec bons de souscription d'actions attachés le cas échéant conclu…

Publié le 03/08/2020

En parallèle à la publication des comptes du deuxième trimestre, Natixis annonce que son conseil d’administration, réuni lundi, a annoncé le départ de François Riahi qui quitte ses fonctions…

Publié le 03/08/2020

ACCORRésultat 1er semestre (Après clôture)DIAGEORésultat annuelNEURONESChiffre d'affaires 1er semestre (Après clôture)VALNEVARésultat 1er semestresource : AOF

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne