En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-
4 774.5
-
SBF 120 PTS
3 769.59
-
DAX PTS
10 622.07
-
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+1.05 %
1.137
+0.13 %

Pétrole : le secteur en forme dans le sillage du baril

| Boursier | 468 | Aucun vote sur cette news

La très bonne tenue du baril de brut continue à soutenir les secteurs pétrolier et parapétrolier en bourse...

Pétrole : le secteur en forme dans le sillage du baril
Credits Technip

La très bonne tenue du baril de brut continue à soutenir les secteurs pétrolier et parapétrolier en bourse. A Paris, Bourbon se distingue particulièrement avec un gain qui dépasse les 13% à 4,9 euros. TechnipFMC (+3,3% à 27,7 euros), CGG (+1,8% à 2,5 euros) et Vallourec (+4,8% à 5,3 euros) ou encore Total (+1,5% à 55,7 euros) ne sont pas en reste.

Sur des plus hauts de quatre ans, l'or noir reste porté par le refus de l'Opep et de la Russie de compenser intégralement la baisse attendue de l'offre mondiale que provoqueront prochainement les sanctions américaines visant l'Iran, l'un des principaux exportateurs mondiaux. Stephen Brennock, analyste chez PVM Oil Associates, explique à Bloomberg que "les spéculateurs haussiers sur le marché prennent le train en marche après la décision de l'OPEP de ne pas remédier à la pénurie de pétrole iranien. Un resserrement de l'offre se profile désormais à l'horizon".

Les représailles américaines contre Téhéran prenant effet au début du mois de novembre, un brut à 100 dollars pourrait devenir une réalité, selon certains des plus grands négociants en pétrole. Les sanctions pourraient avoir pour effet de retirer du marché près de deux millions de barils par jour de brut d'ici la fin de l'année, ce qui rendrait possible une poussée des prix jusqu'à 100 dollars, a par exemple déclaré lundi, Daniel Jaeggi, président de Mercuria Energy Trading.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison décembre gagne actuellement 1% à 81,3$ à Londres alors que le WTI pour livraison novembre avance de 0,8% à 72,6$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

CS a des objectifs de croissance ambitieux dans l'industrie spatiale en Europe. Moltek serait un complément idéal aux activités de CS Space...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…