En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
-0.47 %

Pas de douce nuit de Noël pour Carrefour ?

| Boursier | 2164 | 4.50 par 4 internautes

Les syndicats du distributeur n'ont pas tous la même stratégie pour la fin de l'année. Mais tous attendent la direction au tournant dès 2018...

Pas de douce nuit de Noël pour Carrefour ?
Credits Reuters

Chez Carrefour, les syndicats ont une approche différente de la période des fêtes. Il ressort d'un article publié par 'Le Figaro' que la CGT est déterminée à "pourrir" le Noël du distributeur, en organisant des mobilisations en magasins les 22, 23 et 24 décembre prochain, notamment dans des hypermarchés emblématiques. En période de fêtes, ces actions peuvent évidemment avoir des conséquences néfastes sur ces temples de la consommation. FGTA-FO, le syndicat majoritaire, a prévu d'être moins virulent, du moins d'ici la fin de l'année. Son représentant ne veut pas ajouter aux difficultés de l'enseigne, car "c'est une erreur de croire que les gens sont prêts à détruire leur outil de travail sans savoir vraiment ce qui les attend". Les deux centrales se rejoignent en revanche sur un point : Alexandre Bompard, PDG depuis l'été, n'a pas intérêt à refuser le dialogue en vue de l'annonce de son plan stratégique le 23 janvier. FGTA-FO promet une "guerre totale" si des décisions "inacceptables" sont prises sans concertation.

Beaucoup d'espoirs et de craintes sur le 23 janvier

Dans l'impasse, Carrefour se cherche une nouvelle stratégie. Le dernier pointage Kantar montre que la distribution était dynamique en France sur les quatre semaines s'achevant le 26 novembre (+2,2%), mais que les hypermarchés français ont perdu du terrain au profit des ventes en ligne et des supermarchés. Carrefour a toutefois perdu 0,6 point de part de marché, selon les données relayées par Bernstein, pour reculer à 20,5%, aussi bien à cause des hypers que des supers. "Cette faiblesse est alimentée par le départ de consommateurs vers Leclerc pour ses prix plus bas, sa meilleure offre internet et ses promotions accrues", explique l'analyste Christian Monteyne, qui fait partie des sceptiques sur la stratégie du groupe dirigé par Alexandre Bompard. Le spécialiste voit dans ces mauvais chiffres trois implications. D'abord, les efforts de promotions réalisés récemment par Carrefour ne portent pas leurs fruits, ce qui pousse à s'interroger s'il s'agit du vrai problème de l'enseigne. Ensuite, cela montre que des investissements additionnels seront nécessaires l'année prochaine, ce qui n'augure rien de bon pour la rentabilité. Enfin, la baisse des volumes risque de compliquer les économies de coûts.

Un plan déjà éventé ?

Au début du mois de décembre, le magazine sectoriel 'Linéaires' s'était appuyé sur des sources internes pour dévoiler certains aspects du projet qui doit être annoncé dans un peu plus d'un mois. Il révélait notamment que cinq hypermarchés peu performants voire quasiment "en perdition" devraient passer en location-gérance et qu'une part importante des "ex-Dia" devrait fermer, en tout cas ceux qui sont dans l'impasse. Le distributeur devrait aussi réaliser des économies sur les nombreux projets informatiques en cours, sur la gestion de ses stocks et sur les frais de personnel, en automatisant des caisses. Beaucoup d'autres modifications sont prévues, notamment l'ouverture de nouveaux "drives" reposant sur des entrepôts largement automatisés. Enfin, les négociations avec les fournisseurs promettent d'être âpres, pour tenter de réduire les prix sans avoir recours aux promotions.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...