En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 578.70 PTS
+0.28 %
5 523.00
+0.39 %
SBF 120 PTS
4 417.85
+0.35 %
DAX PTS
12 192.18
+0.32 %
Dowjones PTS
26 502.41
+0.20 %
7 661.72
-0.25 %
1.124
-0.46 %

OSE Immuno annonce la publication d'un article sur l'antagoniste du récepteur à l'IL-7, OSE-127, dans le Journal of Clinical Investigation

| Boursier | 159 | Aucun vote sur cette news

OSE Immunotherapeutics annonce la publication d'un article dans le prestigieux Journal of Clinical Investigation (JCI) sur son anticorps monoclonal...

OSE Immuno annonce la publication d'un article sur l'antagoniste du récepteur à l'IL-7, OSE-127, dans le Journal of Clinical Investigation
Credits Reuters

OSE Immunotherapeutics annonce la publication d'un article dans le prestigieux Journal of Clinical Investigation (JCI) sur son anticorps monoclonal OSE-127, qui cible le récepteur IL-7 (IL-7R) et présente des propriétés purement antagonistes.

Les résultats de travaux de recherche ont été menés par OSE Immunotherapeutics, en partenariat avec des experts internationaux, et confirment le potentiel de développement du produit dans le traitement des maladies inflammatoires chroniques intestinales.

L'article, intitulé "IL-7 receptor influences anti-TNF responsiveness and T cell gut homing in inflammatory bowel disease", rapporte que :
-Chez les patients présentant des lésions muqueuses actives, la surexpression de l'IL-7R, cible d'OSE-127, est significativement augmentée au niveau colique et est prédictive de la non-réponse au traitement par anti-TNFa. Cette non-réponse est également fortement corrélée à un déficit des lymphocytes T régulateurs au niveau muqueux.
-Dans des modèles précliniques humanisés avec des lymphocytes T humains, OSE-127 prévient significativement l'accumulation pathologique des lymphocytes T humains dans le côlon inflammatoire ainsi que la destruction de ce tissu.
-OSE-127 diminue significativement ex vivo la production d'interféron gamma produit par les lymphocytes T intestinaux pro-inflammatoires dans des biopsies de côlon de patients atteints de maladies inflammatoires intestinales.

"Ces données démontrent le mécanisme d'action innovant et différenciant d'OSE-127, qui cible l'IL-7R et présente des propriétés purement antagonistes. Son potentiel thérapeutique est confirmé dans les maladies inflammatoires chroniques intestinales, le besoin médical est très important et nous sommes mobilisés sur la phase clinique du produit avec l'essai de phase 1 en cours, en partenariat avec Servier", commente Nicolas Poirier, Directeur scientifique d'OSE Immunotherapeutics. "Nous remercions chaleureusement notre équipe, le réseau d'experts et de cliniciens et les institutionnels français et internationaux pour leur implication dans ces travaux (Centre de Recherche en Transplantation et Immunologie ; CHU de Nantes : Pr. Gilles Blancho, Pr Jean-Paul Soulilou, Dr. Sophie Brouard ; Bpifrance ; The London School of Medicine and Dentistry : Pr. Thomas T. MacDonald; L'Institut des Maladies de l'Appareil Digestif, Nantes ; Icahn School of Medicine, Mount Sinai, New York : Pr. Miriam Merad)".

OSE-127 est développé en partenariat avec Servier dans le cadre d'un accord d'option de licence jusqu'à la finalisation d'une phase 2 clinique prévue dans les maladies auto-immunes de l'intestin ; en parallèle, Servier prévoit un développement dans la maladie de Sjögren. Le produit est en phase 1 clinique et les premiers volontaires sains ont été inclus et ont reçu le traitement en décembre 2018. Cette étude clinique d'escalade de dose de première administration à l'homme, randomisée, en double aveugle contre placébo, évalue la sécurité et la tolérance de doses uniques et répétées d'OSE-127 administrées par voie intraveineuse et sous-cutanée. Cet essai prévoit l'inclusion de 63 volontaires sains. Les objectifs secondaires de l'essai comprennent l'évaluation de la pharmacocinétique, de la pharmacodynamie et de l'immunogénicité pour analyser et comprendre l'absorption et la métabolisation du produit. Par ailleurs, des biomarqueurs exploratoires permettront d'évaluer le potentiel du produit dans le traitement des maladies auto-immunes inflammatoires.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 09/04/2019

Immunotherapeutics renforce la propriété industrielle de FR104, immunothérapie au stade de développement clinique de Phase 2, avec l'obtention d'un brevet délivré par l'Office de la Propriété…

Publié le 09/04/2019

OSE Immunotherapeutics renforce la propriété industrielle de FR104, immunothérapie au stade de développement clinique de Phase 2, avec l'obtention...

Publié le 26/03/2019

Ce programme de recherche vise à identifier des nouvelles cibles moléculaires

Publié le 07/03/2019

Au "World Immunotherapy Congress" 2019

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

SuperSonic Imagine est recherché au lendemain de l'annonce d'une forte croissance trimestrielle...

Publié le 18/04/2019

En marge de la publication du chiffre d'affaires trimestriel de Pernod Ricard ce matin, on apprend que le numéro deux mondial des spiritueux poursuit...

Publié le 18/04/2019

A contre-courant, Air France KLM cède 0,7% à 11 euros...

Publié le 18/04/2019

Vivendi n'est donc pas en mesure de participer à l'Assemblée générale de Mediaset et se réserve le droit de contester la validité des résolutions adoptées...