En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.174
-0.04 %

Orchestra-Prémaman rebondit sur les planchers

| Boursier | 240 | Aucun vote sur cette news

Orchestra-Prémaman rebondit de 11% ce vendredi à 1,38 euro dans un volume représentant 0,4% du tour de table, prenant appui sur ses planchers, après...

Orchestra-Prémaman rebondit sur les planchers
Credits Orchestra

Orchestra-Prémaman rebondit de 11% ce vendredi à 1,38 euro dans un volume représentant 0,4% du tour de table, prenant appui sur ses planchers, après avoir perdu la moitié de sa valeur en trois mois et même les deux tiers en six mois.

Le groupe avait publié fin juin ses résultats de l'exercice allant du 1er mars 2017 au 28 février 2018. Le chiffre d'affaires était ressorti en croissance de 0,7% à 613 ME. La marge brute avait progressé quant à elle de 1,7% à 308,4 ME. L'excédent brut d'exploitation courant avait augmenté de 2,1% à 38,2 ME. Le résultat opérationnel courant était dans le rouge de 0,7 ME, contre -11 ME un an avant. Le résultat net des activités poursuivies était une perte de 19,8 ME, contre 29,8 ME en 2016/2017. Enfin, la perte nette part du groupe se montait à 20,5 ME, contre 33,6 ME.

Le stock s'établissaut à 275 ME en fin de période. Les capitaux propres consolidés ressortaient à 100 ME et la dette financière nette totalisait 190 ME.

Le groupe avaut aussi publié un plan stratégique à 5 ans visant à bâtir une stratégie digitale et omnicanal (objectif 20% du CA via le digital), développer les mégastores et magasins mixtes et améliorer leur performance, et enfin mettre le siège au service de la croissance du groupe.

Les objectifs financiers pour l'exercice clos fin février 2022 sont un chiffre d'affaires de 794 ME (+174 ME en comparaison de l'exercice entamé), un Ebitda de 81 ME (+40,4 ME), un capex ramené à 4% du chiffre d'affaires (contre 4,6%) et un BFR d'exploitation réduit à 82 ME (-63,4 ME).

Orchestra-Prémaman prévoit un chiffre d'affaires de 620 ME sur l'exercice entamé, 660 ME l'année suivante, puis 719 ME en 2020/2021 et enfin 794 ME en 2021/2022.

L'Ebitda de l'exercice entamé est attendu en hausse à 40,6 ME, contre 38,2 ME sur l'exercice clos. Il doit ensuite accélérer à 55,4 ME en 2019/2020, 65 ME en 2020/2021 et 81 ME en 2021/2022.

Le taux d'Ebitda doit tendre vers 20% en 2021/2022 dans le textile (contre 16,5% à la fin de l'exercice entamé), 17,1% sur le segment mixte et 16,9% pour les mégastores. Ainsi, le groupe ambitionne "une forte amélioration de la marge grâce à l'augmentation du chiffre d'affaires, à un meilleur contrôle des coûts, et une montée en puissance des magasins mixtes et mégastores".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

  A propos du contrat Rafale en Inde     Saint-Cloud, le 21 septembre 2018 - A propos du contrat signé en 2016 avec l'Inde pour la fourniture de 36 avions de combat…

Publié le 21/09/2018

Le boycott qui affecte depuis avril les produits Danone au Maroc a fait plonger dans le rouge les résultats de Centrale Danone, la filiale marocaine du géant français des produits laitiers.

Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...