En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 978.18 PTS
-1.22 %
4 961.00
-1.35 %
SBF 120 PTS
3 939.83
-1.21 %
DAX PTS
13 116.25
-0.7 %
Dow Jones PTS
27 657.42
-0.88 %
10 936.98
-1.3 %
1.184
0. %

Onxeo : publication de l'étude à dose croissante de phase 1 d'AsiDNA dans des tumeurs solides avancées

| Boursier | 432 | Aucun vote sur cette news

Le profil de tolérance favorable du candidat-médicament a été confirmé, dans la mesure où 90% de tous les effets indésirables liés au produit sont des effets non spécifiques de grade 1 et 2...

Onxeo : publication de l'étude à dose croissante de phase 1 d'AsiDNA dans des tumeurs solides avancées
Credits *ONXEO

Onxeo SA annonce une publication dans le British Journal of Cancer des résultats finaux de DRIIV, étude à dose croissante de phase 1 d'AsiDNA, son inhibiteur "first-in-class" de la réparation de l'ADN tumoral, administré par voie intraveineuse (IV).

L'étude DRIIV a eu un rôle décisif pour démontrer le bon profil de tolérance et l'activité d'AsiDNA administré par voie intraveineuse. La dose active optimale pour le traitement d'association a été établie à 600 mg, et est utilisée aujourd'hui pour l'évaluation d'AsiDNA en association avec des chimiothérapies (étude DRIIV-1b) et avec un inhibiteur de PARP (étude REVOCAN).

Cette étude ouverte à dose croissante a été menée dans 4 centres en France et en Belgique (Institut Curie - Paris, Institut Claudius Régaud IUCT-Oncopôle Toulouse, Centre Léon Bérard-Lyon et Institut Jules Bordet-Bruxelles). La publication est disponible sur le site du British Journal of Cancer.

600 mg, la dose biologique optimale

L'objectif principal de cette étude ouverte à dose croissante était d'établir les toxicités limitant la dose et de déterminer la dose maximum tolérée d'AsiDNA administré par voie intraveineuse. Elle avait aussi pour objectif d'évaluer le profil de tolérance du candidat-médicament, ses paramètres pharmacocinétiques et pharmacodynamiques, ainsi que les données préliminaires d'efficacité. Vingt-deux patients atteints de tumeurs solides avancées et en échec après plusieurs traitements anti-tumoraux ont reçu une dose de charge d'AsiDNA pendant trois jours consécutifs, suivis d'une perfusion hebdomadaire d'une heure au cours de cycles de 21 jours. Lors de chaque cycle suivant, AsiDNA a été administré chaque semaine et ce jusqu'à la progression de la maladie, ou jusqu'à un niveau de toxicité inacceptable, ou sur décision du patient.

Le profil de tolérance favorable du candidat-médicament a été confirmé, dans la mesure où 90% de tous les effets indésirables liés au produit sont des effets non spécifiques de grade 1 et 2. La dose maximale tolérée de 1.300 mg n'a pas été atteinte. La dose de 600 mg a été déterminée comme étant la dose biologique optimale pour le développement ultérieur du produit, compte tenu des profils de tolérance et pharmacocinétique favorables, ainsi que de la forte activation des cibles constatée à ce niveau de dose. La maladie a été stabilisée chez deux patients atteints d'un cancer colorectal avancé.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
#}
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/09/2020

Sensorion estime être en mesure de financer ses activités jusqu' à la fin du troisième trimestre 2022

Publié le 18/09/2020

Acteos a publié un chiffre d'affaires en croissance organique de 10,9% à 7,066 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2020. La perte nette (part du groupe) du spécialiste de…

Publié le 18/09/2020

Au 30 juin 2020, Crossject dispose d’une trésorerie de 7,3 millions d'euros, contre 7,9 millions d'euros, au 31 décembre 2019. Sur le semestre, la société a bénéficié d’un prêt garanti par…

Publié le 18/09/2020

Au 1er semestre 2020, le chiffre d'affaires consolidé de Bassac s'établit à 398 ME, en baisse de 8% par rapport au 1er semestre 2019...

Publié le 18/09/2020

Marie Brizard Wine and Spirits (MBWS) a annoncé le report de la publication de ses résultats semestriels 2020 au 30 septembre, en raison de contraintes logistiques liées au contexte sanitaire. Le…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne