En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 476.17 PTS
-0.33 %
5 463.00
-0.36 %
SBF 120 PTS
4 384.35
-0.29 %
DAX PTS
12 350.82
-0.64 %
Dowjones PTS
26 573.90
-0.63 %
7 528.58
-0.03 %
1.177
+0.19 %

Noxxon : publication de nouvelles données précliniques sur NOX-A12

| Boursier | 346 | Aucun vote sur cette news

Noxxon annonce la publication de nouvelles données précliniques sur NOX-A12 (olaptesed pegol), le composé phare de NOXXON en oncologie...

Noxxon : publication de nouvelles données précliniques sur NOX-A12
Credits Reuters

Noxxon annonce la publication de nouvelles données précliniques sur NOX-A12 (olaptesed pegol), le composé phare de NOXXON en oncologie. Les données générées ont montré les effets de NOX-A12 in vitro et sur un modèle animal, ainsi que sa capacité à stimuler l'infiltration de cellules immunitaires T et NK dans le tissu tumoral, pour agir en synergie avec la résistance à l'inhibition du point de contrôle PD-1 et la vaincre dans le but d'éliminer le cancer. Le programme phare NOX-A12 bénéficie déjà d'une longue période de développement et de nombreuses données de sécurité. Les premiers résultats de son essai clinique de Phase I/II en association avec Keytruda chez des patients atteints d'un cancer métastatique colorectal ou du pancréas seront publiés en 2018.

"Les inhibiteurs de point de contrôle immunitaire participent à la destruction des cellules cancéreuses médiée par les lymphocytes T et induisent des réponses remarquables. Toutefois, ce traitement n'est efficace que chez certains patients et nous devons développer de nouvelles stratégies thérapeutiques pour que ces derniers soient plus nombreux à en bénéficier. Bien qu'il s'agisse de données précliniques, nous sommes convaincus que les résultats de cette étude confirment le potentiel qu'offre l'association thérapeutique de NOX-A12 pour améliorer les résultats dans de multiples indications en oncologie", a déclaré Aram Mangasarian, Président Directeur Général de Noxxon. "L'objectif de notre étude clinique est de reproduire ces résultats et d'avoir un impact thérapeutique significatif chez les patients atteints de cancer colorectal ou du pancréas".

L'étude préclinique intitulée "Increasing tumor-infiltrating T cells through inhibition of CXCL12 with NOX-A12 synergizes with PD-1 blockade" (l'augmentation de l'infiltration des tumeurs par les lymphocytes T via l'inhibition de CXCL12 par NOX-A12 crée une synergie avec l'inhibition de PD-1) visait à évaluer le potentiel de l'association de NOX-A12 à un inhibiteur de point de contrôle pour améliorer l'efficacité thérapeutique de ce dernier. L'étude devait en particulier déterminer si l'inhibition par NOX-A12 de la chimiokine CXCL12, un facteur clé de l'immunosuppression par le MET, augmenterait l'infiltration lymphocytaire dans la tumeur et permettrait ainsi d'éliminer efficacement les cellules cancéreuses en association avec des inhibiteurs de point de contrôle. Le recours à des modèles de culture cellulaire en trois dimensions simulant une tumeur solide dotée d'un MET riche en CXCL12 a permis de démontrer que NOX-A12 stimule l'infiltration des cellules T et NK de façon dose-dépendante. NOX-A12 et l'inhibition du point de contrôle PD-1 ont stimulé de façon synergique l'activation des lymphocytes T dans le modèle, montrant ainsi la complémentarité des deux agents. Ces résultats ont ensuite été validés in vivo sur un modèle murin de cancer colorectal pour lequel l'association de NOX-A12 a significativement accru l'efficacité du traitement anti-PD-1.

Dans leur ensemble, les résultats montrent que l'inhibition de CXCL12 peut vaincre le "privilège immunitaire" du MET en ouvrant la voie aux cellules effectrices dans la tumeur et que NOX-A12 pourrait constituer une approche thérapeutique importante pour élargir l'applicabilité des inhibiteurs de point de contrôle à un plus grand nombre de patients cancéreux.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices et Matières 1ères avec les CFD
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

  Paris, le 24 septembre 2018 - 17h45                                                   COFACE SA : Déclaration des…

Publié le 24/09/2018

CommuniquÉ DÉCLARATION DES TRANSACTIONS SUR ACTIONS PROPRES RÉALISÉES DU 17 septembre AU 21 septembre 2018 Paris - 24 Septembre 2018 Dans le cadre de…

Publié le 24/09/2018

EDF entend émettre une nouvelle obligation hybride et lancer une offre de rachat sur des obligations hybrides existantes...

Publié le 24/09/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 24 septembre 2018 Déclaration des transactions sur actions propres Période du 17 septembre 2018 au 21 septembre 2018     Albioma…