Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 617.27 PTS
+0.1 %
5 617.50
+0.21 %
SBF 120 PTS
4 460.31
+0.09 %
DAX PTS
13 848.35
+0.44 %
Dow Jones PTS
30 814.26
-0.57 %
12 803.93
+0. %
1.207
-0.01 %

Noxxon : les résultats "justifient la poursuite du développement clinique du NOX-A12"

| Boursier | 1764 | Aucun vote sur cette news

Noxxon Pharma annonce la présentation d'un poster incluant les résultats cliniques finaux de son étude de phase 1/2 évaluant l'inhibiteur de CXCL12,...

Noxxon : les résultats "justifient la poursuite du développement clinique du NOX-A12"

Noxxon Pharma annonce la présentation d'un poster incluant les résultats cliniques finaux de son étude de phase 1/2 évaluant l'inhibiteur de CXCL12, NOX-A12 en combinaison avec le pembrolizumab chez des patients atteints d'un cancer colorectal ou pancréatique métastatique stable au niveau des microsatellites, à l'occasion du Congrès Virtuel 2020 de la Société Européenne d'Oncologie Médicale (ESMO).

L'amélioration de la réponse immunitaire et les longues périodes de survie de certains patients en phase avancée de la maladie, combinées au bon profil de sécurité global confirmé par les données finales, "plaident en faveur d'un développement plus poussé des combinaisons associant le NOX-A12 au pembrolizumab et des schémas thérapeutiques standards établis dans les premières lignes de traitement", indique le groupe.

"Dans cet essai, nous avons observé qu'un certain nombre de patients - 25% du total - voyaient leur maladie se stabiliser. Une grande partie de ces patients ont par ailleurs bénéficié d'une période de survie prolongée au cours de la période de suivi de l'étude, un fait particulièrement remarquable chez des patients à un stade aussi avancé de la progression de la maladie. En effet, nous avons notamment pu observer plusieurs cas de patients atteints d'un cancer du pancréas de quatrième ligne, qui ne répondait absolument pas à leurs traitement antérieur, et qui ont pourtant survécu plus d'un an", commente le Dr. Niels Halama, du Centre National pour les Maladies Tumorales (NCT) de Heidelberg, en Allemagne, premier auteur de la présentation du poster et principal investigateur de l'essai.

"Les patients de cette étude recevaient, en moyenne, leur sixième ligne de traitement pour le cancer colorectal et leur quatrième ligne de traitement pour le cancer du pancréas. En outre, tous les patients présentaient des métastases hépatiques et, dans 95% des cas, ne répondaient pas du tout à leur dernier traitement avant l'essai clinique. Les données de cette étude fournissent donc des signaux qui confirment l'impact bénéfique de l'association du NOX-A12 avec le pembrolizumab chez des patients dont les options sont extrêmement limitées. Ainsi, nous prévoyons de faire passer le NOX-A12 à la prochaine étape de son développement clinique dans au moins une de ces indications", ajoute le Dr. Jarl Ulf Jungnelius, Conseiller Médical principal de Noxxon.

L'essai prévoyait que tous les patients subissent d'abord une biopsie de base des tissus tumoraux avant d'être traités pendant deux semaines en monothérapie par le NOX-A12, puis de subir une seconde biopsie pour évaluer les changements induits par le NOX-A12 dans le microenvironnement de la tumeur. Après la seconde biopsie, il était prévu de faire passer tous les patients à une thérapie combinée de NOX-A12 et de pembrolizumab (l'anticorps anti-PD-1 de MSD) et de poursuivre la thérapie combinée jusqu'à ce que la tumeur progresse ou que des problèmes de sécurité ne se posent. Les résultats mettent en évidence que la CXCL12, la cible du NOX-A12 dont le rôle supposé est d'exclure les cellules immunitaires du microenvironnement de la tumeur, était présente en abondance dans tous les échantillons de tumeur initiaux.

Le NOX-A12 a pénétré dans les tissus cancéreux de patients atteints de cancer du pancréas et de cancer colorectal où il a neutralisé sa cible, la CXCL12. En comparant les biopsies de base aux échantillons post-traitement par NOX-A12 en monothérapie, il a été montré que la monothérapie par NOX-A12 a notamment entraîné l'induction d'une réponse immunitaire de type Th1 chez les patients. Le degré de neutralisation de la CXCL12 dans les tissus tumoraux corrobore en effet une réponse immunitaire Th1 et une stabilisation de la maladie. Sur la base des résultats obtenus, il a été décidé qu'une stratégie de dosage optimisée pour le NOX-A12 serait utilisée dans les futures études. Comme attendu si le système immunitaire était capable de mieux coordonner une réponse contre le cancer, les cellules T cancéreuses se sont à la fois déplacées ensemble (agrégation) et vers les cellules tumorales dans les tissus qui répondaient au traitement.

L'association de NOX-A12 et du pembrolizumab a permis de stabiliser la maladie chez 25% des patients et de prolonger la durée du traitement par rapport à la thérapie antérieure pour 35% des patients. La survie globale était de 39% à 6 mois et de 20% à 12 mois. Trois des patients dont la maladie était stable (15% de la population de départ de l'étude) ont survécu plus d'un an. En outre, l'association du NOX-A12 avec le pembrolizumab semble être sûre, autorisant ainsi l'exploration d'autres approches de combinaison associant une dose optimisée aux traitements de référence chez des patients de première ligne dose optimisée et des soins.

De manière générale, ces données soutiennent donc un rôle de la CXCL12 dans la résistance à l'immunothérapie et suggèrent que le NOX-A12 pourrait être capable de contrer cet effet en stimulant la réponse immunitaire dans les tissus tumoraux. Elles justifient notamment des études additionnelles pour évaluer le NOX-A12 dans des schémas thérapeutiques combinés. Avec l'aide d'experts externes à la Société, Noxxon Pharma étudie actuellement les stratégies qui s'offrent à elle pour évaluer le NOX-A12 en combinaison avec des agents anti-PD1 et les traitements de référence établis dans des lignes de traitements plus précoce que celles explorées au cours de cet essai clinique.

La présentation du poster 1537P est disponible sur demande pour les participants inscrits sur la page officielle du programme du Congrès Virtuel 2020 de l'ESMO à partir d'aujourd'hui, 09h00 CEST, jusqu'à 20h00 CEST le 21 septembre 2020. Par ailleurs, la présentation vidéo du Dr. Halama ainsi que le poster ont été publiés sur le site web de Noxxon. L'abstract du poster est accessible par tous depuis la plateforme du Congrès.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2021

Thierry Mirville nommé directeur financier du pôle Vinci Construction Christophe Ferrer nommé directeur de la trésorerie et des financements de...

Publié le 18/01/2021

Predilife, spécialiste de solutions innovantes de prédiction de risque de pathologies, étend sa technologie au cancer du col de l'utérus...

Publié le 18/01/2021

Ipsos a annoncé l'acquisition de Fistnet d.o.o, une société croate qui a conçu la plate-forme de mesure d'audience numérique "Dotmetrics". Cette acquisition vient sceller une collaboration de…

Publié le 18/01/2021

Suez acquiert la participation de 33,4% d'Itochu Group dans Canaragua, pour un montant de 37 millions d'euros...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne