5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Novartis et MMV lancent une étude en Afrique pour KAF156

| Boursier | 241 | Aucun vote sur cette news

Novartis et Medicines for Malaria Venture (MMV) ont lancé une étude clinique pour KAF156, un candidat-médicament antipaludéen de nouvelle génération...

Novartis et MMV lancent une étude en Afrique pour KAF156
Credits Reuters

Novartis et Medicines for Malaria Venture (MMV) ont lancé une étude clinique pour KAF156, candidat-médicament antipaludéen de nouvelle génération ayant le potentiel de traiter les souches pharmacorésistantes du parasite du paludisme. L'étude testera l'efficacité de KAF156 en combinaison avec une nouvelle formulation améliorée de l'antipaludéen luméfantrine. Le premier centre d'étude est opérationnel au Mali et sera suivi au cours des prochains mois par seize centres supplémentaires à travers neuf pays d'Afrique et d'Asie.

Novartis développe KAF156 avec le soutien scientifique et financier de MMV (en collaboration avec la Fondation Bill & Melinda Gates). KAF156 appartient à la nouvelle classe thérapeutique des imidazolepipérazines. Il a le potentiel d'éliminer l'infection palustre, y compris les souches résistantes, ainsi que de bloquer la transmission du parasite responsable du paludisme. Les résultats de l'étude de phase IIa ont démontré que la molécule est puissante et agit rapidement sur les différentes étapes du cycle de vie du parasite, éliminant rapidement les parasites P. falciparum et P. vivax.

La prochaine génération d'antipaludéens est attendue de toute urgence afin de combattre la résistance émergente du parasite aux traitements actuels. L'apparition de la résistance à l'artémisinine et à ses médicaments partenaires a été rapportée en Asie et une sensibilité réduite à l'artémisinine a également été signalée de façon sporadique en Afrique.

L'étude de phase IIb permettra de tester plusieurs combinaisons de dosages et de schémas posologiques de KAF156 et de la luméfantrine, y compris la possibilité d'un traitement à dose unique chez les adultes, les adolescents et les enfants. Comme les enfants sont les plus vulnérables face au paludisme, le but est de les inclure dans l'étude le plus rapidement possible, après validation des données de sureté obtenues chez l'adulte, afin d'accélérer le développement d'une formulation pédiatrique.

Conduite dans des centres de recherche de pointe en Afrique et en Asie, l'étude clinique pour KAF156 est particulièrement complexe, car plusieurs combinaisons de dosages et schémas posologiques sont testés en parallèle dans trois groupes d'âge différents.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

Paris, France, le 23 février 2018 : EURO Ressources S.A. (« EURO » ou la « Société ») (Paris : EUR) a publié aujourd'hui ses résultats financiers audités,…

Publié le 23/02/2018

Cette transaction est soumise à l'approbation des autorités de la concurrence néerlandaises...

Publié le 23/02/2018

543.556 actions nouvelles émises dans le cadre de cette seconde tranche, au prix de 3,83 E par action...

Publié le 23/02/2018

La période de souscription est ouverte du lundi 26 février au vendredi 16 mars 2018 inclus....

Publié le 23/02/2018

Les cédants viennent d'engager des discussions avec FFC sur les conséquences de cette ordonnance...

CONTENUS SPONSORISÉS