En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 316.01 PTS
-1.05 %
5 323.50
-0.78 %
SBF 120 PTS
4 269.71
-0.93 %
DAX PTS
12 511.91
-1.44 %
Dowjones PTS
24 528.73
-0.52 %
7 237.64
-0.59 %
Nikkei PTS
22 693.04
+0.61 %

Nicox progresse après avoir licencié Zerviate à Eyevance Pharma

| Boursier | 401 | 3 par 1 internautes

Le laboratoire va disposer de plus de visibilité sur son budget...

Nicox progresse après avoir licencié Zerviate à Eyevance Pharma
Credits Reuters

Enfin une bonne nouvelle pour Nicox. La société a trouvé son partenaire américain pour la commercialisation de Zerviate. C'est Eyevance Pharmaceuticals qui a été retenu, dans le cadre d'un accord de licence comprenant une part fixe et des éléments variables. Nicox est ainsi éligible à 48,5 millions de dollars, dont 6 M$ à la signature. Sur les 42,5 M$ restants, 5 M$ sont liés à des objectifs de court terme relatifs à la fabrication gérée par Nicox. Les 37,5 M$ restants seront fonction de la réalisation d`objectifs de vente prédéfinis : Nicox recevra 30 M$ si les ventes annuelles dépassent 100 M$. La société recevra également des redevances de 8 à 15%, en fonction des futures ventes nettes de Zerviate. L'accord prévoit en outre que Nicox apportera un soutien à Eyevance dans les activités de fabrication liées à la préparation du lancement et sera également responsable, à ses frais, de la finalisation des activités d`augmentation d`échelle requises pour la fabrication des unités commerciales et des unités échantillon nécessaires au lancement.

"Nous pensons que Eyevance, dirigée par une équipe expérimentée, a les ressources financières et les compétences pour mettre en oeuvre le plan de lancement de Zerviate et maximiser le potentiel commercial de ce médicament unique sur le marché américain", a estimé le vice-président exécutif Corporate Development de Nicox, Gavin Spencer. Zerviate, qui bénéficie d'une AMM depuis le 30 mai, est la première forme topique oculaire de l`antihistaminique cétirizine, approuvé pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

La signature dès septembre est plutôt une bonne nouvelle, car elle permet aux deux partenaires d'avoir du temps pour se mettre en ordre de bataille avant la saison des allergies aux Etats-Unis. Bryan Garnier avait estimé il y a quelques jours que le pic de vente de Zerviate pourrait représenter 60 millions d'euros par an (environ 71,9 M$ sur la base du change du jour), en rappelant que la protection dont bénéficie le traitement offre de la visibilité puisqu'elle court jusqu'en 2030 au moins.

Peu de réactions du côté des bureaux d'études ce matin, alors que la réaction du marché est positive : +5,3% à 9,85 euros. "Je pense que l'accord est une très bonne nouvelle pour Nicox", explique Hugo Solvet chez Bryan Garnier, qui souligne l'importance d'avoir scellé l'accord aussi tôt pour que le produit soit lancé au bon moment. En appliquant les termes de l'accord à son modèle de valorisation, l'analyste revalorise le dossier de 0,5 euro par action, soit 13,80 euros contre 13,30 euros précédemment, car la fourchette de pourcentage de ventes est un peu plus favorable que ce qui avait été anticipé. Solvet table sur un pic de ventes annuelles de 70 ME et n'a donc pas intégré la partie variable liée à des ventes de plus de 100 M$. Il n'a pas non plus inclus à ce stade NCX-470 ni NCX-4251, le temps d'y voir plus clair sur les deux candidats.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2018

Philippe Ley est nommé à compter du 22 juin...

Publié le 21/06/2018

Bref communiqué au marché de la part du groupe de vins et spiritueux Vranken...

Publié le 21/06/2018

  Communiqué financier - 21 juin 2018   REPORT TECHNIQUE de l'Assemblée Générale Ordinaire Annuelle et Extraordinaire initialement PREVUE le 28 juin 2018     Les…

Publié le 21/06/2018

Yangon Airways a migré avec succès sur Zenith, le Passenger Service System développé par TTI...

Publié le 21/06/2018

Pas de programme de rachat d'actions...