5 399.45 PTS
-0.51 %
5 385.5
-0.77 %
SBF 120 PTS
4 304.48
-0.47 %
DAX PTS
13 125.64
-0.44 %
Dowjones PTS
24 585.43
+0.33 %
6 394.67
+0.17 %
Nikkei PTS
22 761.95
+0.02 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Nexity : flanche après son point semestriel

| Boursier | 219 | Aucun vote sur cette news

Les réservations de logements neufs déçoivent

Nexity : flanche après son point semestriel
Credits Nexity

Dans un marché parisien en légère hausse, Nexity recule 2,3% à 48,84 euros. Les investisseurs se montrent prudents sur le titre après la publication de résultats semestriels globalement satisfaisants mais qui laissent certains observateurs sur leur faim en raison d'un niveau des réservations de logements neufs un peu court.

Le chiffre d'affaires consolidé du groupe immobilier s'est établi à 1,464 milliard d'euros, en hausse de +8% par rapport au 1er semestre 2016 et en progression de 6% en organique. Côté profitabilité, Nexity a enregistré une hausse de 16% de son résultat opérationnel courant à 124 ME, soit un taux de marge de 8,5%, en hausse de 60 points de base. Le résultat net part du groupe progresse de 18% et s'élève à 62 ME pour la période, (52,5 ME au 1er semestre 2016).

Oddo Securities se montre un peu déçu et le fait savoir en dégradant sa recommandation à "neutre", contre une opinion "achat" précédemment, tout en abaissant de 57,50 à 55 euros son objectif sur la valeur. Le bureau de recherche souligne que, retraitées des acquisitions, les réservations seraient en légère baisse de 1% sur le 1er semestre 2017 avec un T2 à -5,6%, soit une contre-performance par rapport à Kaufman & Broad. Au sein du secteur, Oddo préfère d'ailleurs cette dernière valeur qui affiche une décote par rapport à Nexity.

De son côté, Gilbert Dupont parle également d'une activité un peu décevante dans le résidentiel, ce qui le conduit à ajuster sa séquence de bpa pour la période 2017-2019 de -1,8%. Pour cet expert, la taille critique atteinte par Nexity sur la promotion (13% du gâteau dans le résidentiel) tend dorénavant à complexifier le gain de parts de marché à périmètre comparable. Verdict : une opinion "accumuler" maintenue mais un cours cible réduit de 59,70 euros à 56 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

Question de culture d'entreprise. L'offre ne répond pas aux intérêts de la société, ses métiers, ses employés, ses actionnaires et autres parties prenantes...

Publié le 13/12/2017

"Nous avons désormais les moyens financiers nécessaires à la poursuite de notre plan stratégique"...

Publié le 13/12/2017

Stef se situe à la 3e place des entreprises ayant le pourcentage d'actionnariat salarié le plus élevé...

Publié le 13/12/2017

Le Groupe maintient son objectif de génération de free cash-flows positifs et récurrents à la clôture de mars 2019...

Publié le 13/12/2017

A l'occasion du 30e anniversaire du premier film Predator, Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands intègre aussi du contenu exclusif...

CONTENUS SPONSORISÉS