En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 814.58 PTS
+1.52 %
4 805.0
+1.49 %
SBF 120 PTS
3 823.53
+1.43 %
DAX PTS
10 776.87
+1.46 %
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+0.00 %
1.139
+0.30 %

Nexity confirme ses objectifs et interpelle le gouvernement sur "son absence de vision stratégique"

| Boursier | 148 | Aucun vote sur cette news

Nexity prend 0,7% ce mercredi à 41,22 euros dans un volume assez modéré...

Nexity confirme ses objectifs et interpelle le gouvernement sur "son absence de vision stratégique"
Credits Nexity

Nexity prend 0,7% ce mercredi à 41,22 euros dans un volume assez modéré. Le promoteur a maintenu ses objectifs financiers de court et de moyen terme. Nexity précise ainsi à l'attention de ses investisseurs les éléments sous-jacents qui sont annoncés aujourd'hui à l'occasion d'une conférence de presse interpellant le gouvernement sur "son absence de vision stratégique" sur le sujet majeur des évolutions démographiques et de l'obligation en résultant de produire annuellement plus de 400.000 logements neufs dans les 20 prochaines années.

À cette occasion, Alain Dinin, PDG et Jean-Philippe Ruggieri, Directeur général délégué en charge du Client Particulier, entendent démontrer que les différentes positions prises par le gouvernement vont entraîner mécaniquement une baisse de la production dès 2019, et ce "alors que la demande reste extrêmement soutenue et que la problématique du logement abordable reste insuffisamment prise en compte".

L'ensemble du secteur du logement neuf en France (maisons individuelles, logement social, et résidentiel) connaît une contraction depuis le début de l'année. Sur le seul troisième trimestre 2018, le nombre de permis de construire accordés a diminué de 10,2%, et celui des mises en chantier de 7,9% par rapport au troisième trimestre 2017.

Dans ce contexte et compte tenu de son positionnement spécifique, Nexity anticipe une progression de son activité commerciale en 2018 alors que l'ensemble des réservations du segment résidentiel devrait, comme anticipé depuis le début de l'année, connaître une baisse d'environ 8%. Les deux autres segments (maison individuelle et logement social), davantage affectés par les politiques du gouvernement, devraient connaître une baisse plus prononcée.

Cela devrait conduire au total à un volume de mises en chantier en 2019 de l'ordre de 360.000, très inférieur aux 417.000 mises en chantier de 2017, et au seuil de 400.000 logements neufs par an, niveau minimum pour faire face à la demande.

À environnement réglementaire inchangé, et compte tenu de la poursuite anticipée de la baisse de l'offre (permis de construire), Nexity anticipe pour 2019 un marché français du segment résidentiel (incluant les ventes en bloc) en baisse modérée, de l'ordre de 5.000 réservations (soit environ 165.000 réservations en 2017, 152.000 en 2018, et 147.000 en 2019).

Compte tenu de sa stratégie et de sa capacité à surperformer son marché, Nexity confirme à nouveau l'ensemble de ses propres objectifs commerciaux et financiers, à court et moyen terme, et notamment une progression de 3 points de sa part de marché en Immobilier résidentiel entre 2017 et 2021, avec un premier palier dès 2018.

Face au besoin historique de logements en France et afin de répondre aux défis démographiques et sociaux auxquels le pays est confronté, Nexity adresse aujourd'hui des propositions concrètes au gouvernement, avec "une liste de 22 mesures permettant de faire baisser le prix du logement et d'en accélérer la production, en agissant à la fois sur la fiscalité et le prix du foncier et ainsi créer un véritable 'choc d'offre'".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2018

Copyright GlobeNewswire Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien : http://hugin.info/143549/R/2228613/875251.pdf Information…

Publié le 11/12/2018

Suez cède 2,3% à 12,05 euros, pénalisé par le statu quo d'Engie. Son principal actionnaire (32% du capital) a finalement décidé de conserver cette participation, révèle les Echos. Ce choix…

Publié le 11/12/2018

D'un point de vue graphique, le titre est sous pression après avoir enfoncé, le 5 décembre dernier, le niveau de support majeur des 7.82 euros. Du côté des indicateurs techniques, le RSI…

Publié le 11/12/2018

Eramet s'effondre de 12% à 57,2 euros à l'ouverture du marché, au plus bas depuis 14 mois...