En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 477.50
+0.69 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 721.45
+0.24 %
7 539.27
-0.39 %
1.174
-0.26 %

Nexans s'effondre après son 'warning'

| Boursier | 256 | Aucun vote sur cette news

Le titre redescend sur les 30 euros...

Nexans s'effondre après son 'warning'
Credits Reuters

-17% ! C'est la sanction infligée par le marché ce lundi à Nexans après l'avertissement sur résultats lancé par le groupe avant-séance. Le titre du câblier revient de ce fait sur les 30 euros, un niveau inédit depuis près de trois ans.

Dans le sillage d'un premier trimestre déjà terne et compte tenu des mauvaises tendances dans l'activité de projets haute tension, Nexans a indiqué s'attendre désormais, pour l'ensemble de 2018, à une stabilité organique de ses ventes et à un niveau d'EBITDA consolidé de 350 millions d'euros contre 411 millions d'euros en 2017. De quoi doucher des opérateurs déjà échaudés par le départ d'Arnaud Poupart-Lafarge...

Les difficultés de Nexans proviennent essentiellement de la dégradation des indicateurs commerciaux dans l'activité haute tension sous-marine et d'une base de comparaison exigeante dans le terrestre. Sur le premier débouché, le groupe fait état de report de projets initialement prévus pour 2018 et invoque le décalage de certains contrats déjà en carnet.

En haute tension terrestre, après un exercice 2017 favorablement impacté par l'exécution de terminaisons sous-marines, la faiblesse des entrées en carnet du premier semestre 2018 laisse présager un niveau de charge faible pour le second semestre. Nexans mentionne aussi des charges exceptionnelles pour une dizaine de millions d'euros, principalement liées à l'issue défavorable d'un contentieux au tribunal.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…