En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.41 PTS
+0.33 %
5 491.50
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 402.05
+0.40 %
DAX PTS
12 393.29
+0.34 %
Dowjones PTS
26 562.05
-0.68 %
7 548.75
+0.00 %
1.176
+0.11 %

Netbooster : en perte semestrielle de 1,5 ME

| Boursier | 266 | Aucun vote sur cette news

L'Ebitda du semestre ressort à 0 euros...

Netbooster : en perte semestrielle de 1,5 ME
Credits Reuters

Au 1er semestre, Netbooster affiche un chiffre d'affaires en hausse de 16,4% à 75,3 millions d'euros. La marge brute ressort à 21 ME, en hausse de +11,9%. Cette croissance a été essentiellement portée par l'intégration de l'agence 4Ps Marketing au Royaume-Uni. A périmètre constant, la marge brute ressort en légère hausse (+1%). Cette évolution s'inscrit dans un contexte marqué par la forte mobilisation du management sur la concrétisation du rapprochement avec Artefact. Elle doit également être appréciée au regard de la réorganisation opérationnelle et commerciale engagée au cours des derniers mois. Ces éléments, qui ont temporairement pesé sur la dynamique de croissance organique, ont également eu un impact sur les résultats de la période.

L'Ebitda du semestre ressort à 0 euros avec des performances contrastées en fonction des zones considérées. Lee résultat opérationnel est négatif à hauteur de -1 ME. Le résultat net part du Groupe affiche une perte de près de -1,5 ME.

Avec près de 24 ME de capitaux propres, une trésorerie de plus de 8,5 ME et des emprunts bancaires non courants encadrés à 14,4 ME, NetBooster s'appuie sur une situation financière maîtrisée.

Perspectives

Le second semestre sera plus dynamique avec une saisonnalité de l'activité toujours plus favorable et les premiers bénéfices attendus des mesures de la réorganisation engagée au cours des derniers mois.Cette amélioration de l'activité devrait s'accompagner d'un redressement des résultats et permettre au Groupe d'afficher un exercice 2017 significativement profitable.

"2017 se dessine comme une année charnière. Les efforts portés sur la réorganisation du Groupe doivent nous permettre de démultiplier notre potentiel de conquête commerciale et de profiter pleinement des opportunités offertes par la transformation de notre marché. Avec Artefact, nous allons opérer une transformation en profondeur de notre Groupe en intégrant dans notre offre des avancées technologiques décisives autour de l'Intelligence Artificielle et de la Data. Aujourd'hui, nous figurons parmi les seuls acteurs capables de proposer une offre totalement intégrée permettant d'animer l'ensemble des investissements de nos clients dans les médias digitaux. Nous sommes ainsi en train d'écrire une nouvelle histoire qui nous permettra, j'en suis convaincu, de changer de dimension et de générer une croissance soutenue et rentable", dit François de La Villardière, CEO de NetBooster.

Au cours des prochains mois, la priorité sera également donnée à la réussite du rapprochement avec Artefact. L'objectif de déploiement de l'offre commune début 2018 est confirmé. Le 9 novembre 2017, un plan stratégique sera présenté au marché. Ce rendez-vous sera l'occasion de préciser les synergies liées à la mise en oeuvre de ce rapprochement et de présenter la stratégie et les objectifs qui seront portés par le nouveau management.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

CinemaNext, leader européen des services aux exploitants cinéma et branche du Groupe Ymagis, annonce ce jour avoir finalisé l'équipement des trois...

Publié le 25/09/2018

Casino reprend 1,6% à 36,6 euros à la mi-journée alors que l'actualité sectorielle est toujours dominée par la bataille opposant depuis ce week-end le...

Publié le 25/09/2018

Suez a annoncé la construction d'une nouvelle unité de valorisation énergétique à Stockton-on-Tees - comté de Durham - au Royaume-Uni, pour assurer le...

Publié le 25/09/2018

SES grimpe encore de 3,8% à 17,8 euros en fin de matinée, alors que les enchères pour les fréquences 5G en Italie sont en train de s'envoler...

Publié le 25/09/2018

Enfin une bonne nouvelle pour Recylex ! Débouté la semaine dernière par la justice dans le conflit l'opposant aux liquidateurs de Metaleurop (22 millions d'euros à la clef), Le spécialiste du…