En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 154.58 PTS
-1.57 %
4 138.00
-
SBF 120 PTS
3 262.43
-1.67 %
DAX PTS
9 525.77
-0.47 %
Dow Jones PTS
21 052.53
-1.69 %
7 528.11
-1.41 %

Néovacs : la période d'observation est prolongée de 6 mois

| Boursier | 690 | 1 par 1 internautes

Néovacs fait le point sur ses deux programmes de recherche...

Néovacs : la période d'observation est prolongée de 6 mois

Par jugement en date du 26 novembre 2019, le tribunal de commerce de Paris a ouvert une procédure de redressement judiciaire, à l'égard de Néovacs, avec une période d'observation d'une durée initiale de 3 mois. A l'issue de ce délai et après une audience devant le Tribunal, le tribunal a prorogé la période d'observation pour une durée de 6 mois, soit jusqu'au 26 août 2020, et ce au terme d'un jugement en date du 26 février 2020.

Cette décision résulte notamment du fait que des négociations sont en cours pour tenter de réunir les conditions nécessaires à la présentation d'un projet de plan de redressement.

L'issue de ces échanges conditionne donc le sort de la procédure de redressement judiciaire. La société informera le public de tout développement significatif sur ce sujet.

Un point sur les recherches

Par ailleurs, dans le cadre du redressement judiciaire et en accord avec l'administrateur judiciaire, la décision a été prise de mettre fin au suivi à long terme (sans administration de produit) de l'étude de phase IIb dans le lupus avec le produit IFN-alpha Kinoïde.
En parallèle, Néovacs a reçu le compte rendu de l'avis scientifique de l'ANSM à la suite de la sollicitation initiée par Neovacs sur la possibilité d'utiliser le critère LLDAS1 comme objectif principal d'une étude clinique de Phase III suite aux résultats de son essai clinique de Phase IIb dans le lupus. L'ANSM a notamment souligné que l'approche du LLDAS est cohérente avec ce qui est déjà en place dans la polyarthrite rhumatoïde et d'autres maladies auto-immunes où elle a un réel impact sur la prise en charge de la maladie. L'ANSM préconise à ce stade de faire une demande d'avis scientifique auprès de l'Agence Européenne du Médicament (EMA). Dans ce contexte et compte tenu des investissements nécessaires, la poursuite du programme en Lupus dépendra de la signature d'un partenariat stratégique global.

Enfin, Neovacs a achevé les premières étapes clés de son programme de recherche préclinique en allergie dans les modèles prophylactiques et thérapeutiques dont les résultats seront soumis à une revue scientifique à comité de lecture.

La poursuite de l'ensemble des programmes R&D dépendra dans tous les cas de l'issue de la procédure de redressement judiciaire de la société.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/04/2020

Le groupe publiera son chiffre d'affaires du premier trimestre le 15 avril

Publié le 03/04/2020

Unibel a annoncé que, compte tenu des incertitudes résultant du contexte actuel lié au COVID-19, l'assemblée générale du 14 mai 2020 se tiendra au siège social, 2, Allée de Longchamp 92 150…

Publié le 03/04/2020

Dans son communiqué du 11 mars dernier, Transgène a initialement prévu une consommation nette de trésorerie de l'ordre de 25 millions d'euros pour 2020. Malgré les effets difficilement…

Publié le 03/04/2020

Transgene prévient qu'elle pourrait souffrir de dysfonctionnements dans la chaîne d'approvisionnement et d'expédition dont elle dépend

Publié le 03/04/2020

Le Crédit Agricole a adapté son dispositif d’accompagnement des clients aux particularités du marché des agriculteurs. Il intensifie ses actions pour accompagner ses clients exploitants…