En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 860.88 PTS
+0.22 %
5 853.0
+0.09 %
SBF 120 PTS
4 613.14
+0.17 %
DAX PTS
13 146.74
+0.58 %
Dow Jones PTS
27 876.18
-0.02 %
8 396.52
+0.51 %
1.113
+0.39 %

Natixis s'explique, après la suspension d'un trader à New York

| Boursier | 789 | 2 par 1 internautes

Un trader de Natixis a été suspendu par la direction de la banque à New York, semant le doute dans l'esprit des investisseurs.

Natixis s'explique, après la suspension d'un trader à New York
Credits Bobby Yip / Reuters

Le titre Natixis se reprend mercredi (+0,23%) après une chute de 3,93% mardi à la Bourse de Paris, après des informations de presse évoquant la suspension d'un trader de la banque à New York. L'annonce a semé le doute dans l'esprit des investisseurs, encore échaudés par les inquiétudes entourant cet été le fonds H2O et une affaire de pertes sur les dérivés d'actions en Corée du Sud survenue en décembre 2018.

Mardi soir, la direction de Natixis a réagi en publiant un communiqué dans lequel elle confirme la suspension d'un trader de sa plateforme Amériques à New York, mais précise qu'"il s'agit d'une procédure purement interne qui n'est en aucun cas liée à une perte en résultat et est sans conséquence aucune sur les clients ou les activités de Natixis".

"Natixis tient à préciser qu'elle suit et revoit constamment les performances de ses collaborateurs grâce à des procédures internes solides, applicables à l'ensemble des salariés", précise le groupe.

Dans un article publié mardi, l'agence 'Bloomberg' écrit qu'un trader français responsable de deux unités de dérivés actions à New York a été suspendu par la direction du groupe, qui enquête sur ses transactions passées.

En décembre 2018, le groupe bancaire avait subi un revers sur les activités de dérivés actions en Asie qui lui avait coûté au final près de 260 millions d'euros. En juin dernier, l'entité cotée du groupe BPCE avait été attaquée en Bourse après la publication d'une enquête du 'Financial Times' et d'une note de la société financière Morningstar mettant en doute la direction du gestionnaire d'actifs britannique H2O Asset Management, affiliée à Natixis.

Des suspicions de conflits d'intérêts ainsi que des inquiétudes sur la liquidité de certains fonds détenus par H2O avaient affolé les investisseurs, les conduisant à retirer une partie de leurs capitaux.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 2
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2019

La Banque Centrale Européenne a notifié l'exigence de capital supplémentaire au titre du Pilier 2 (P2R - Pilier 2 obligatoire) à partir du 1er janvier...

Publié le 11/12/2019

Air France-KLM exploite actuellement une flotte de 159 appareils Airbus...

Publié le 11/12/2019

Le patron de la FAA prévient que la certification de l'appareil n'interviendra pas avant 2020 et non en décembre, comme l'espérait Boeing.

Publié le 11/12/2019

Les fonds provenant des nouveaux titres devraient entrer dans la constitution du capital réglementaire de niveau 1 de Scor...

Publié le 11/12/2019

Ce projet d'environ 160 ME a été livré en 18 mois seulement...