En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 770.07 PTS
+0.58 %
4 772.0
+0.79 %
SBF 120 PTS
3 798.54
+0.77 %
DAX PTS
10 705.84
+0.79 %
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+0.00 %
1.138
+0.23 %

Moulinvest sous pression après la publication de ses résultats 2017-18

| Boursier | 151 | Aucun vote sur cette news

Deuxième ssemestre moins favorable

Moulinvest sous pression après la publication de ses résultats 2017-18
Credits Reuters

Dans un marché toujours nerveux, Moulinvest subit quelques dégagements ce vendredi, en baisse de plus de 4% à 5,26 euros, sur des planchers annuels. Les investisseurs réagissent aux comptes annuels dévoilés hier après bourse, lesquels ont pourtant mis en avant une amélioration de la rentabilité substantielle. Le résultat net consolidé est ressorti à 3,1 millions d'euros sur l'exercice clos au 31 août 2018 contre 2,3 ME en 2016-2107. Le résultat d'exploitation a bondi quant à lui de 29,4% à 5 ME, permettant à la marge opérationnelle de grappiller 1,5 point à 8,2%.

Photographie semestrielle défavorable

Malgré la qualité de ces chiffres, le marché se montre déçu par l'atterrissage annuel alors que le premier semestre s'était déjà soldé par un Rop de 3,5 ME contre 2,1 ME au 1er semestre de l'exercice 2016-2017, et par un RN de 2,4 ME contre 1,3 ME précédemment.

S'agissant du chiffre d'affaires, il s'est élevé à 61,3 ME au titre de l'exercice 2017/2018 contre 57,8 millions d'euros sur l'exercice précédent, ce qui représente une croissance de 6,2%. Sur la première partie de l'année, il s'était inscrit à 31,3 ME contre 29 ME au titre du premier semestre de l'exercice 2017/2018, ce qui représente une progression de 8,2%.

Endettement en hausse

Le gonflement de la dette pèse aussi sur la tendance boursière. Au 31 août 2018, les dettes financières sont en hausse conformément au plan de marche et atteignent 35,1 millions d'euros (contre 24,3 millions d'euros au 31 août 2017). "Le niveau d'endettement du Groupe sera amené à augmenter sur l'exercice 2018-2019 avec le déblocage du solde des tranches de financement relatives au projet Horizon 2020 pour 16,3 millions d'euros", précise Moulinvest qui mentionne un ratio dette nette / capitaux propres de 1,15 à cette date contre un gearing de 1 au 31 août 2017). Le ratio de levier (Dette Nette/EBITDA) est de 3,174.

Capacités de production

Cela étant, avec la mise en oeuvre de du plan de développement Horizon 2020, le groupe se dote d'une toute nouvelle ligne de sciage haute-performance, dite " ligne de profilage ", couplée à un nouveau classeur permettant de trier les produits par classe d'emploi et qualité. Le pôle Energie se dote quant à lui d'une nouvelle chaudière Biomasse, qui permettra d'alimenter les séchoirs de la Scierie Moulin et d'alimenter une troisième presse à granulés.

L'aménagement du site de Dunières pour la construction du bâtiment qui sera destiné à accueillir la nouvelle ligne de sciage haute performance est en cours de réalisation et la nouvelle presse à granulés (no3) a été mise en service avec succès mi-septembre 2018. Cette dernière assure désormais un complément de production mais ne donnera sa pleine mesure qu'à compter de la mise en service de la ligne de sciage programmée à l'automne 2019.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2018

Altran, spécialiste des services d'ingénierie et de RD, a annoncé la nomination de Stéphanie Bia au poste de Directrice de la Communication et des Relations Investisseurs : cette nomination est…

Publié le 11/12/2018

L'accord inclut une licence exclusive mondiale et un partenariat de recherche

Publié le 11/12/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 11/12/2018

Avianca revoit ses ambitions à la baisse...

Publié le 11/12/2018

Novacyt, spécialiste du diagnostic clinique, a annoncé certaines décisions consécutives à la revue stratégique de la division opérationnelle NOVAprep...