Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 581.64 PTS
+1.14 %
5 575.5
+1.21 %
SBF 120 PTS
4 415.72
+1.12 %
DAX PTS
13 382.30
+0.69 %
Dow Jones PTS
29 823.92
+0.63 %
12 455.33
+1.52 %
1.207
+1.15 %

Moody's méfiant sur la dette des États de la zone euro

| Boursier | 587 | Aucun vote sur cette news

Moody's abaisse à 'négative' la perspective associée à la dette des États de la zone euro pour 2020...

Moody's méfiant sur la dette des États de la zone euro
Credits Reuters

Moody's abaisse à 'négative' la perspective associée à la dette des États de la zone euro pour 2020. L'agence explique son choix par la détérioration de l'environnement mondial et par le fait que la fragmentation politique dans de nombreux pays entrave les réformes et ralentira probablement les réponses politiques aux chocs internes ou externes. "Nos perspectives négatives pour la zone euro reflètent le fait que la plupart des États membres disposent d'une marge de manoeuvre limitée pour réagir à une détérioration de l'environnement extérieur", a déclaré Kathrin Muehlbronner, co-auteur du rapport.

"La détérioration de l'environnement mondial pèsera sur la croissance des économies ouvertes des États membres en 2020, même si une demande intérieure résistante, une politique monétaire souple et un certain assouplissement budgétaire en atténueront l'impact", précise Moody's.

Des ratios de dette publique encore élevés devraient toutefois limiter la marge de manoeuvre budgétaire des gouvernements en cas de ralentissement brutal : "de nombreux États souverains de la zone euro - en particulier la Belgique, Chypre, la France, la Grèce, l'Italie, le Portugal et l'Espagne - ont des ratios de dette avoisinant 100 % du PIB (ou nettement plus élevés dans certains cas), ce qui est sans précédent depuis quelques décennies et limite considérablement leur capacité à utiliser la politique budgétaire pour amortir un ralentissement brutal de la croissance".

Enfin, la faiblesse du commerce mondial devrait continuer à freiner les exportations et la croissance, tandis que la faiblesse industrielle de l'Allemagne se répercutera sur le reste de la zone euro. Moody's prévoit une croissance molle du PIB de la zone euro de 1,2% en 2020, après +1,1% en 2019.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/12/2020

Le CAC 40 est toujours dans le vert avant l’ouverture des marchés américainsMarchés américains attendus en hausse de leur côté à en croire les contrats Futures sur les indicesPour rappel,…

Publié le 27/11/2020

Lors de sa réunion du 26 novembre, le Conseil d'administration a pris acte du départ de Monsieur Géry Robert-Ambroix en qualité de Directeur Général...

Publié le 27/11/2020

Touax a procédé au rachat et à l'annulation d'une partie des titres super-subordonnés à durée indéterminée (TSSDI) émis en août 2013, novembre 2013 et...

Publié le 27/11/2020

Le conseil d’administration de la Compagnie des Alpes envisage qu’à l’expiration du mandat de PDG de Dominique Marcel, la présidence du conseil d’administration et la direction générale…

Publié le 27/11/2020

Le groupe de médias ADL Partner a réalisé au troisième trimestre 2020 un chiffre d’affaires de 34,2 millions d'euros, en croissance de 3,2% par rapport à la même période de 2019, pour un…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne