En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 100.72 PTS
+1.02 %
6 101.50
+1.12 %
SBF 120 PTS
4 798.09
+0.9 %
DAX PTS
13 526.13
+0.72 %
Dow Jones PTS
29 348.10
+0.17 %
9 173.73
+0.53 %
1.109
0. %

Moody's méfiant sur la dette des États de la zone euro

| Boursier | 241 | Aucun vote sur cette news

Moody's abaisse à 'négative' la perspective associée à la dette des États de la zone euro pour 2020...

Moody's méfiant sur la dette des États de la zone euro
Credits Reuters

Moody's abaisse à 'négative' la perspective associée à la dette des États de la zone euro pour 2020. L'agence explique son choix par la détérioration de l'environnement mondial et par le fait que la fragmentation politique dans de nombreux pays entrave les réformes et ralentira probablement les réponses politiques aux chocs internes ou externes. "Nos perspectives négatives pour la zone euro reflètent le fait que la plupart des États membres disposent d'une marge de manoeuvre limitée pour réagir à une détérioration de l'environnement extérieur", a déclaré Kathrin Muehlbronner, co-auteur du rapport.

"La détérioration de l'environnement mondial pèsera sur la croissance des économies ouvertes des États membres en 2020, même si une demande intérieure résistante, une politique monétaire souple et un certain assouplissement budgétaire en atténueront l'impact", précise Moody's.

Des ratios de dette publique encore élevés devraient toutefois limiter la marge de manoeuvre budgétaire des gouvernements en cas de ralentissement brutal : "de nombreux États souverains de la zone euro - en particulier la Belgique, Chypre, la France, la Grèce, l'Italie, le Portugal et l'Espagne - ont des ratios de dette avoisinant 100 % du PIB (ou nettement plus élevés dans certains cas), ce qui est sans précédent depuis quelques décennies et limite considérablement leur capacité à utiliser la politique budgétaire pour amortir un ralentissement brutal de la croissance".

Enfin, la faiblesse du commerce mondial devrait continuer à freiner les exportations et la croissance, tandis que la faiblesse industrielle de l'Allemagne se répercutera sur le reste de la zone euro. Moody's prévoit une croissance molle du PIB de la zone euro de 1,2% en 2020, après +1,1% en 2019.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2020

Vinci Aéroport, filiale du groupe Vinci, a vu son trafic croître de 5,7% en 2019 dans les 46 aéroports qu'elle gère, à 255 millions de passagers. Les seuils de 50 millions de passagers, des 30…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) a annoncé la conclusion ce vendredi d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette bancaire de la société à…

Publié le 17/01/2020

Vinci Airports annonce aborder avec confiance l'année 2020

Publié le 17/01/2020

Imerys a conclu un accord pour l'acquisition du premier producteur indien de panneaux à base de silicate de calcium pour des projets d'isolation thermique dans des industries telles que le ciment, la…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits annonce la conclusion d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette...