5 408.24 PTS
+0.40 %
5 407.5
+0.39 %
SBF 120 PTS
4 308.46
+0.31 %
DAX PTS
13 152.31
+0.22 %
Dowjones PTS
24 386.03
+0.23 %
6 393.89
+0.78 %
Nikkei PTS
22 866.17
-0.32 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Monsieur Bricolage : la spéculation repointe son nez

| Boursier | 172 | Aucun vote sur cette news

Effet "Bricorama"

Monsieur Bricolage : la spéculation repointe son nez

Dans un marché parisien atone, Monsieur Bricolage se distingue en grappillant 1,6% à 14,54 euros, non loin de ses plus hauts annuels. Le flux acheteur est à mettre en perspective avec l'actualité du secteur. Deux ans après avoir tenté, en vain, de se rapprocher de Monsieur Bricolage, Bricorama est en passe d'être racheté par le groupe Les Mousquetaires. Dans le détail, le propriétaire d'Intermarché et des 505 magasins Bricomarché et Brico Cash est entré en négociations exclusives pour racheter, pour un montant non communiqué, les 164 magasins Bricorama de France et d'Espagne et le bureau de sourcing asiatique du groupe, soit un chiffre d'affaires de 500 millions d'euros au total. Voilà qui relance le processus de concentration d'une filière qui a souffert ces dernières années de la faiblesse de la consommation et de l'émergence de nouveaux acteurs dans le digital. En pleine transformation de son modèle, Monsieur Bricolage pourrait dès lors se retrouver de nouveau au centre du jeu, trois ans après l'échec de son mariage avec Kingfisher.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Le titre baisse. Goldman Sachs n'est plus acheteur...

Publié le 12/12/2017

Le groupe conserve une force de frappe conséquente pour des acquisitions...

Publié le 12/12/2017

Le 8ème Investor Summit organisé hier par Cegedim a été l'occasion pour Gilbert Dupont de faire un point sur la société, ses activités et son plan de...

Publié le 12/12/2017

Le projet d’OPA d’Atos sur Gemalto de 4,3 milliards d'euros est accueilli favorablement par le marché, l’acquéreur potentiel gagnant 5,02% à 130,85 euros et la cible 32,78% à 45 euros. Le…

Publié le 12/12/2017

La transaction ne va pas affaiblir le profil du groupe...

CONTENUS SPONSORISÉS