En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 207.24 PTS
-4.3 %
4 137.50
-5.86 %
SBF 120 PTS
3 303.23
-4.1 %
DAX PTS
9 544.75
-3.94 %
Dow Jones PTS
20 943.51
-4.44 %
7 489.74
-4.14 %

Medicrea : communique sur le Covid-19

| Boursier | 357 | Aucun vote sur cette news

MEDICREA EST PROTEGEE CONTRE LES CONSEQUENCES DE LA PANDEMIE DU COVID-19Le Groupe Medicrea, pionnier de la transformation digitale de la chirurgie de...

Medicrea : communique sur le Covid-19

Le Groupe Medicrea, pionnier de la transformation digitale de la chirurgie de la colonne vertébrale grâce à la technologie UNiD ASI (Adaptive Spine Intelligence), mettant en oeuvre Intelligence Artificielle, Modélisation Prédictive et Implants Rachidiens Personnalisé, communique sur les conséquences sur son activité de la pandémie de COVID-19 et les mesures qu'elle a prises pour y faire face.

MEDICREA souhaite, avec la transparence la plus complète, informer l'ensemble de ses actionnaires ainsi que les marchés financiers, des impacts économiques sur son activité et sur l'ensemble des acteurs de la filière orthopédique, de la propagation très forte et très récente du virus COVID-19.

Dans tous les pays où MEDICREA commercialise ses technologies, ses clients finaux sont des hôpitaux publics et des cliniques privées. En France, une large partie de son chiffre d'affaires est réalisée avec les centres hospitaliers publics et privés déjà placés en alerte et réquisitionnés par les autorités sanitaires pour traiter les patients infectés par le virus et atteints d'une forme très sévère de la pathologie. Avec la propagation très rapide de la maladie et le passage en phase épidémique dite " 3 " du plan de lutte, la pleine mobilisation du système de santé est désormais instituée et l'ensemble des établissements de soin (en sus des établissements déjà identifiés COVID-19) sont réquisitionnés pour participer activement à la prise en charge des patients justifiant une hospitalisation urgente.

Dans ce contexte, quasiment similaire dans tous les pays d'Europe et aux États-Unis, une saturation rapide de l'ensemble des établissements de santé, au niveau international, est inévitable à relativement court terme...

MEDICREA constate depuis ces derniers jours un arrêt et un report quasi total de l'ensemble des chirurgies du rachis, notamment pour les patients avec des grandes déformations et des affections dégénératives, planifiées depuis des semaines, ceci afin que toutes les ressources opérationnelles des hôpitaux puissent se concentrer sur le traitement urgent des nombreux patients attendus gravement atteints par le COVID-19.

Ces reports sont apparus en France et en Espagne depuis le 12 mars dernier, en Belgique depuis le 16 mars. Aux États-Unis sur le marché principal de MEDICREA, les premiers reports de chirurgies commencent à être annoncés depuis le 17 mars et la tendance s'accélère chaque jour.

Dans toutes les filiales du Groupe, les salariés de MEDICREA qui visitaient quotidiennement les hôpitaux et les cliniques ne peuvent désormais plus accéder à ces établissements. Le chiffre d'affaires quotidien est donc en diminution très significative depuis le 12 mars dernier. Jusqu'à cette date, l'Entreprise enregistrait une progression de ses ventes globales de plus de 15% pour le premier trimestre 2020 et une progression de 44% du nombre de ses chirurgies UNID personnalisées (+ 60% pour le seul marché américain).

Compte tenu des mesures drastiques de confinement déjà prises ou que vont être amenés à prendre l'ensemble des pays du monde dans les tous prochains jours, cette crise sanitaire devrait être complètement jugulée d'ici septembre 2020.

MEDICREA s'est donc préparée et s'est rapidement organisée pour couper la majorité de ses dépenses afin de traverser une période quasi blanche de facturation sur le 2ème trimestre 2020 pour entrevoir une reprise progressive des chirurgies vertébrales, pays après pays dans le courant du 3ème trimestre 2020.

L'ensemble des salariés français et belges, y compris les membres du comité de direction, est en chômage partiel depuis le 16 mars pour une durée non déterminée mais qui sera probablement d'au moins deux voire trois mois.

Le Groupe a négocié avec ses principaux fournisseurs pour repousser les commandes et les livraisons sur le 3ème trimestre.

Les bailleurs des locaux de Lyon et de New York ont d'ores et déjà accepté de décaler l'encaissement des loyers des prochains mois.

L'ensemble des partenaires bancaires dont la BPI ont pris les dispositions nécessaires pour surseoir aux remboursements d'échéances d'emprunts ou de paiement de redevances de crédit-bail jusqu'à fin septembre.

Le paiement des cotisations sociales et fiscales est repoussé comme pour l'ensemble des sociétés.

MEDICREA devrait encaisser rapidement le crédit impôt recherche 2019 (1 ME) dont la déclaration a été déposée dès la fin du mois de janvier.

Les efforts du Groupe portent actuellement sur le re-formatage de sa filiale aux États-Unis dans l'attente des mesures exceptionnelles que l'Administration américaine devrait annoncer très prochainement pour soutenir les entreprises et leurs salariés.

Malgré ce contexte exceptionnel et difficile, MEDICREA bénéficie de deux facteurs extrêmement favorables :

1- Le Groupe a levé des fonds fin janvier 2020 à hauteur de 8,5 ME. A ce jour, sans tenir compte de l'encaissement du crédit impôt recherche, la trésorerie est proche de 9 ME, et le montant des factures clients à encaisser s'établit à 4,6 ME. Par conséquent, en prenant toutes les mesures pour économiser et consommer le moins rapidement possible sa trésorerie, le Groupe est bien armé pour affronter cette crise pendant plusieurs mois et se redéployer dans de très bonnes conditions pour profiter du fort rebond qui est prévisible à compter du 3ème ou du 4ème trimestre car,

2- MEDICREA bénéficiera automatiquement d'un puissant "effet de rattrapage" en sortie de crise. En effet, tous les patients qui ont besoin d'une chirurgie vertébrale devront la reprogrammer avec leur chirurgien. Ces patients souffrent beaucoup, ils n'ont plus une vie normale et il n'existe pour eux aucune alternative à la chirurgie qui était programmée avec des implants MEDICREA, même s'ils peuvent en général attendre et supporter un report de leur date d'intervention de deux ou trois mois.

S'agissant des discussions stratégiques mentionnées dans le communiqué du 8 janvier 2020, celles-ci se sont régulièrement poursuivies jusqu'à maintenant en s'adaptant aux restrictions matérielles, de déplacement notamment, qu'a fait naître l'épidémie. La crise sanitaire frappant désormais les États-Unis, Il ne fait aucun doute que les grandes entreprises américaines du secteur de l'orthopédie et des technologies médicales vont devoir suspendre temporairement leurs priorités stratégiques pour adresser les urgences de court terme. La conclusion d'une des transactions potentielles sur lesquelles nous travaillions sera très probablement différée sur la 2ème partie de l'année 2020.

Prochaine publication : Résultats annuels 2019, le 9 avril 2020 avant l'ouverture des marchés.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/04/2020

Le Conseil d'administration de Colas SA s'est réuni exceptionnellement le vendredi 27 mars et le mercredi 1er avril 2020 sous la Présidence d'Olivier...

Publié le 01/04/2020

Le Groupe Orchestra-Prémaman a tenu hier un CSE extraordinaire au cours duquel les représentants du personnel ont été informés de la volonté conjointe...

Publié le 01/04/2020

Proposition d'affectation à un compte de réserves des résultats de l'année 2019 de Crédit Agricole S...

Publié le 01/04/2020

L'atteinte des objectifs 2020 est remise en cause et leur mise à jour est prématurée à ce stade....

Publié le 01/04/2020

Tous les clients de Numerly sont impactés par la crise sanitaire. Certains voient leur activité (Tourisme, Distribution, Restauration, eCommerce...) fortement diminuer ou s'arrêter...