En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 547.85
-0.04 %
7 701.86
+0.16 %
1.126
+0.16 %

McPhy : vers un renforcement d'EDF dans le capital ?

| Boursier | 577 | 4.50 par 2 internautes

Portzamparc y croit

McPhy : vers un renforcement d'EDF dans le capital ?
Credits Société McPhy

Dans un 'flash' publié ce mercredi, Portzamparc fait le point sur les ambitions d'EDF dans l'hydrogène et les conséquences des dernières initiatives de l'énergéticien pour McPhy, dont EDF a pris l'an dernier 21,5% du capital à 5,10 euros par action.

Création d'Hynamics

Le géant de l'électricité vient en effet d'annoncer la création de Hynamics, une nouvelle filiale qui produira et commercialisera de l'hydrogène bas carbone, à destination de clients dans l'industrie et la mobilité. Hynamics est issu d'EDF Pulse Croissance, la pépinière de start-up d'EDF. Une quarantaine de projets cibles ont été identifiés, en France ou dans des pays européens (Allemagne, Belgique, Royaume-Uni).

Synergies commerciales

Pour Portzamparc, ce lancement confirme les ambitions d'EDF dans l'hydrogène bas carbone et sa volonté de devenir un acteur incontournable de la filière hydrogène en France et à l'international. Certes, les marchés cibles d'Hynamics correspondent à ceux de Mcphy, avec qui EDF a signé un partenariat en juin 2018. Mais au-delà de l'aspect capitalistique, ce partenariat est avant tout commercial, rappelle le bureau d'analyse qui précise que McPhy est devenu le fournisseur exclusif d'électrolyseurs à EDF alors que la réciproque n'est pas vraie : McPhy continue à vendre sa gamme de produits à une clientèle diversifiée, en s'appuyant sur les forces commerciales d'EDF.

2020, année charnière

S'agissant de la suite du partenariat EDF/McPhy, Portzamparc ne ferme pas la porte à un renforcement du lien capitalistique, bien au contraire. "Une montée d'EDF au capital de McPhy reste une possibilité, notamment lorsque Mcphy aura besoin de nouveaux financements". Le courtier évoque même 2020 comme échéance possible pour une telle opération...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…