En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Mario Draghi signe "un tapering à la canada dry"

| Boursier | 194 | Aucun vote sur cette news

Mario Draghi semble avoir réussi son examen du jour...

Mario Draghi signe "un tapering à la canada dry"
Credits Reuters

Mario Draghi semble avoir réussi son examen du jour. Moins d'une heure après la fin de son intervention, l'euro perd plus de 1% face au dollar, sous les 1,17$, et le CAC40 grimpe de 1,4% à 5.530 points.

Pour Nicolas Forest, Directeur de la gestion obligataire chez Candriam, Mario Draghi a réussi sa communication en signant "un tapering à la canada dry-cela a la couleur et le goût du tapering, mais ce n'est pas vraiment un tapering...". Le président de la BCE a évité le trauma du "tapering" causé par la FED en 2013 tout en préparant le marché à une nouvelle ère de normalisation...

Chez Amplegest, on estime que la BCE n'a pas surpris les marchés. "Comme prévu les taux restent inchangés pour un an au moins. Comme prévu également, les achats d'actifs vont progressivement diminuer et stopper à la fin de l'année. Le discours de Mario Draghi est positif : la croissance de la zone euro, légèrement impactée au premier trimestre par des éléments non récurrents, s'établira à 2,1% en 2018 (contre 2,4% prévu auparavant), à 1,9% en 2019 (1,9%) et à 1,7% en 2020 (1,7%). L'inflation revient progressivement vers son objectif cible : 1,7% en 2018 et 2019 et 2020. Cela donne à la zone euro une visibilité d'au moins deux ans avec une croissance ferme et une inflation modérée. L'euro sort affaibli contre le dollar de cette réunion. L'épisode banques centrales s'achève donc sans heurts. Les marchés sont soulagés et peuvent reprendre leur marche en avant. Le principal risque mis en avant par Mario Draghi est celui d'une guerre commerciale. C'est pour nous le point à surveiller dans les prochaines semaines".

"Ni alarme, ni de véritable surprise, mis à part les orientations plutôt conciliantes du côté de la Banque centrale européenne sur les taux". Tel est le message de Tim Graf, Directeur EMEA de la stratégie macro chez State Street Global Markets. " Au début de la réunion, les marchés attendaient une indication selon laquelle la BCE commencerait à réduire son programme d'assouplissement quantitatif au cours de l'année : nous avons désormais la confirmation que l'assouplissement quantitatif prendra fin en décembre. A l'avenir, la BCE va avoir une tâche difficile pour déterminer la politique à suivre à moyen et à long terme. Sur le plan de la croissance et de l'inflation, les conditions se sont améliorées, mais il lui faut davantage de preuves que le ralentissement du premier trimestre était de nature temporaire- ce qui est très difficile à établir. D'ailleurs, l'inflation de base reste encore bien loin du niveau cible recherché par la BCE, à savoir 'proche, mais en-dessous des 2%'".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...