En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 928.66 PTS
-1.14 %
4 920.5
-1.00 %
SBF 120 PTS
3 934.53
-1.09 %
DAX PTS
11 088.91
-1.38 %
Dowjones PTS
24 646.77
-1.48 %
6 582.72
-0.91 %
1.140
-0.48 %

Marie Brizard Wine & Spirits : ajustement des perspectives annuelles 2018

| Boursier | 132 | Aucun vote sur cette news

Marie Brizard Wine & Spirits annonce aujourd'hui la révision à la baisse des perspectives annuelles 2018 d'EBITDA publiées le 27 juillet dernier pour...

Marie Brizard Wine & Spirits : ajustement des perspectives annuelles 2018
Credits Reuters

Marie Brizard Wine & Spirits annonce aujourd'hui la révision à la baisse des perspectives annuelles 2018 d'EBITDA publiées le 27 juillet dernier pour tenir compte notamment de l`évolution du marché des spiritueux dans les principaux pays d`implantation du Groupe.

Ajustement à la baisse de la perspective 2018 d'EBITDA

Sur la base des chiffres dont il disposait, le Groupe avait indiqué, le 27 juillet dernier, envisager un EBITDA au 1er semestre 2018 en recul "très significatif" par rapport à son niveau du 1er semestre 2017 et un EBITDA annuel 2018 négatif, mais en progression par rapport au niveau attendu pour l'exercice 2017.

Les travaux en cours d'arrêté des comptes du 1er semestre 2018 permettent aujourd'hui d'anticiper un EBITDA pour le semestre compris entre -20 ME et -23 ME.

Le Groupe a également réalisé, en août 2018, une révision de son budget pour le 2nd semestre 2018, pour tenir compte des derniers chiffres disponibles et des tendances observées sur la fin de l'exercice en cours. Si l'activité devrait s'améliorer par rapport au 1er semestre 2018, le rythme de cette amélioration devrait être moins soutenu qu'escompté... En conséquence, l'EBITDA du 2nd semestre 2018 devrait être inférieur aux estimations du Groupe publiées le 27 juillet dernier. Il devrait néanmoins être en amélioration par rapport au 2nd semestre 2017. L'EBITDA annuel 2018 devrait être compris entre -20 ME et -25 ME.

Dégradation des conditions de marché en France et aux Etats-Unis et retard dans la mise en oeuvre du plan d'actions en Pologne

A l'instar de l'ensemble des acteurs en France, Marie Brizard Wine & Spirits fait face au ralentissement du marché des spiritueux dans son ensemble. Ainsi, selon les derniers chiffres publiés par Nielsen, couvrant la période du 1er janvier au 20 août 2018, le marché des spiritueux en valeur est en retrait de -1,2%. Ce ralentissement est plus marqué encore pour les principales catégories sur lesquelles le Groupe est présent. Ainsi, la vodka est en retrait de -2,6%, le Scotch Whisky recule de -2,7% et les boissons aromatisées à base de vin sont en baisse de -10,3%.
De même, aux Etats-Unis, le marché de la vodka standard est en retrait de -4,1%.

En raison de l'importance pour le Groupe de ces catégories en France et aux Etats-Unis, le chiffre d'affaires et la rentabilité dans ces deux pays seront significativement affectés par ce ralentissement, précise encore le groupe.

En Pologne, la mise en oeuvre de deux des 5 initiatives (distribution et opérations) du plan d'actions a pris du retard. D'abord, les négociations avec les principaux grossistes polonais, qui servent le commerce traditionnel, ont été plus longues qu'escompté... Les principaux termes et conditions de celles-ci ont été agrées par les parties. Dans le même temps, la concurrence s'est accrue dans les principales enseignes de la grande distribution. La combinaison de ces deux effets aura un impact significatif sur les volumes de vodka du Groupe en 2018 et diminuera la capacité d'absorption des frais fixes du Groupe en Pologne.

Ensuite, le retard de la mise en service de l'usine de Lancùt ne permettra pas d'enregistrer, au 2nd semestre 2018, les économies de coûts attendues. Toutefois, la mise en service est toujours prévue au 4ème trimestre 2018. Ces retards impacteront significativement l'EBITDA du 2nd semestre 2018 de la filiale polonaise et expliquent environ la moitié de l'écart constaté entre le budget initial et le budget révisé au cours du mois d`août 2018.

Evolution des discussions avec les partenaires bancaires

La dégradation des perspectives financières annuelles 2018 du Groupe nécessite la poursuite des négociations relatives à certains des termes des lignes de financement du Groupe entamées avec ses partenaires bancaires. Dans ce contexte, les discussions ne pourront pas aboutir avant plusieurs semaines, sans qu'une date précise puisse être communiquée à ce stade. Le calendrier d'arrêté et de publication des comptes annuels 2017 a dû être repoussé dans l'attente des résultats de cette négociation. Pour les mêmes raisons, le Groupe ne sera pas en mesure de publier ses résultats semestriels 2018, le 19 septembre, comme initialement annoncé.

L'EBITDA 2017 estimé se situe toujours dans une fourchette comprise entre -11 ME et -12 ME.

Mise en place de mesures significatives pour faire face à la situation financière du Groupe

Le Conseil d'administration, prenant acte de la dégradation des perspectives financières 2018 et des conditions de marché dans lesquelles le Groupe évolue, a décidé d'accélérer la mise en oeuvre des travaux visant à adapter la structure de coûts du Groupe.

Dans cette perspective, différentes hypothèses sont en cours d'examen pour optimiser et réduire significativement les charges d'exploitation du Groupe.

Dans le même temps, le Conseil d'administration a entrepris une revue complète du portefeuille de marques du Groupe avec pour objectif de réfléchir à un projet de cession de certaines d'entre elles, l'objectif de ces cessions étant de couvrir tout ou partie des pertes de l'exercice 2018.
En tout état de cause, les principales marques contributrices au chiffre d'affaires du Groupe ne seraient pas concernées.

Le Groupe informera le marché à mesure que des informations précises seront disponibles et entérinées par le Conseil d'administration.

Avertissement : "ce communiqué de presse inclut des éléments prévisionnels qui n'ont pas fait l'objet de travaux d'audit et sont sujets à de nombreux risques et incertitudes".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2018

Suite à la procédure judiciaire visant Carlos Ghosn au Japon, Renault assure que « toutes les procédures de gouvernance sont opérationnelles, permettant au groupe Renault de poursuivre le cours…

Publié le 20/11/2018

      COMMUNIQUÉ DE…

Publié le 20/11/2018

Encore près de 3% du capital pour AQR

Publié le 20/11/2018

Bic annonce avoir reçu de la part de Tahe Outdoors une offre d'achat pour sa filiale Bic Sport, spécialisée dans les sports de glisse nautique, pour une valeur comprise entre 6 et 9 millions…

Publié le 20/11/2018

Airbus a décroché une commande additionnelle de 17 A320neo auprès de la compagnie britannique easyJet. Cette dernière a en effet converti des droits d’achat en commande ferme. Cela porte sa…