En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.00 %

Marchés : un début d'année au ralenti pour les opérations de fusion-acquisition

| Boursier | 159 | Aucun vote sur cette news

Le premier trimestre 2019 ne restera pas dans les annales en matière de fusions et acquisitions...

Marchés : un début d'année au ralenti pour les opérations de fusion-acquisition
Credits Reuters

Le premier trimestre 2019 ne restera pas dans les annales en matière de fusions et acquisitions. Selon les données de 'Mergermarket', seulement 3.558 transactions ont eu lieu au niveau mondial sur la période pour une valeur globale de 801,5 milliards de dollars, en diminution de 15% sur un an. Les opérations transfrontalières n'ont représenté que 30,8% du total contre 38 à 40% en moyenne entre 2015 et 2018. Par ailleurs, seules neuf opérations ont dépassé la barre des 10 Mds$.

En Europe, la valeur des opérations de M&A n'avait plus été aussi basse depuis le troisième trimestre 2012, à 122,9 Mds$. Aucune des dix opérations les plus importantes dans le monde n'ont d'ailleurs concerné le Vieux continent. "La politique est susceptible d'être au premier plan des préoccupations des négociateurs dans les mois à venir avec le Brexit, les élections européennes et ce alors que des changements potentiels sur les règles sur les fusions se profilent à l'horizon. En dépit d'un début d'année morose, les négociateurs devraient espérer que les rumeurs de fusions importantes telles que le rapprochement entre la Commerzbank et la Deutsche Bank se matérialisent et donnent le ton pour le reste de l'année 2019", explique Jonathan Klonowski, directeur de la recherche pour la région EMEA.

A l'inverse, les Etats-Unis ont concentré plus de la moitié des transactions, pour la troisième fois seulement depuis 2007. 7 opérations de plus de 10 Mds$ ont concerné des sociétés américaines, dont la plus importante, à savoir le rachat de Celgene par BMS pour près de 90 Mds$.

"Après un pic dans le cycle des fusions et acquisitions au cours du premier semestre de 2018, une plus grande volatilité des marchés, les tensions géopolitiques entre les États-Unis et la Chine, l'anxiété liée au Brexit en Europe, ainsi que le renforcement des vents contraires ont pesé sur l'activité de M&A au début de l'année. Mais des poches de consolidation dans certains secteurs particulièrement 'chauds', une activité vigoureuse en matière de capital-investissement et un flux d'opérations domestiques sain aux États-Unis devraient donner de l'espoir aux négociateurs pour le reste de l'année 2019", souligne Beranger Guille, directeur de l'analyse éditoriale.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…