En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 896.92 PTS
+0.00 %
4 879.5
-0.19 %
SBF 120 PTS
3 892.27
-
DAX PTS
10 924.70
-
Dowjones PTS
24 597.38
+0.29 %
6 767.97
+0.00 %
1.135
-0.03 %

Marchés : plus de liquidités et moins de risques dans les portefeuilles en 2019?

| Boursier | 214 | Aucun vote sur cette news

Les signes de prudence se multiplient pour l'an prochain...

Marchés : plus de liquidités et moins de risques dans les portefeuilles en 2019?
Credits Reuters

Les signes de relative prudence se multiplient sur les marchés pour l'an prochain. Pour les équipes de JPMorgan Asset Management, les liquidités ne sont pas seulement un endroit sûr pour investir, elles offrent désormais un meilleur rendement ajusté au risque que les actions. La maison de gestion de la banque d'affaires américaine 'surpondère' désormais le cash et les bons du Trésor américains dans la mesure "où les ratios de Sharpe, ex-ante, sont maintenant bien supérieurs à ceux des actions américaines pour la première fois en dix ans", selon John Bilton, directeur de la stratégie mondiale multi-actifs chez JPMorgan Asset Management. Un ratio de Sharpe est une mesure du rendement d'un actif par rapport à sa volatilité. JPM AM se prépare à un environnement de ralentissement de la croissance des bénéfices et de hausse des risques macroéconomiques, qui pèsera sur les actions. De quoi conduire le gestionnaire à réduire les risques au sein de ses portefeuilles.

Encore de faibles rendements en 2019?

Pour Goldman Sachs, le ralentissement de la croissance économique, le resserrement des bilans des banques centrales et la persistance des périodes de volatilité contribueront à faire de 2019 une autre mauvaise année pour le rendement des placements ajustés en fonction du risque, avec peu de havres de paix évidents. "Attendez-vous à des rendements meilleurs mais encore faibles en 2019", affirment les stratégistes de la banque dans une note dont Bloomberg a eu possession. Bien que la baisse des valorisations des différentes classes d'actifs ait amélioré les perspectives à moyen terme, "nous estimons qu'un contexte macroéconomique moins favorable en 2019 risque de limiter le potentiel de rendement".

Plus de liquidités et moins d'obligations

Si les stratèges de Goldman conseillent toujours de 'surpondérer' les actions, ils recommandent désormais une plus grande détention de liquidités que ne le suggèrent les indices de référence et une sous-pondération des obligations. "Nous voyons toujours de faibles rendements corrigés du risque pour les obligations : nous prévoyons des rendements totaux négatifs pour les obligations avec une pression à la hausse plus forte sur les rendements et les écarts de crédit au premier semestre de l'année prochaine... Il pourrait y avoir moins de raisons d'être baissier sur les obligations d'ici la fin de 2019, car les bons du Trésor à 10 ans pourraient se réévaluer en cas d'un ralentissement plus marqué de la croissance ou d'un recul plus important des actions".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Elis poursuit la consolidation du marché allemand avec l'acquisition de Curantex GmbH       Saint Cloud, le 14 décembre 2018 - Elis, un prestataire multi-services…

Publié le 14/12/2018

EuropaCorp connaîtra un exercice 2018-2019 significativement déficitaire...

Publié le 14/12/2018

Ting TV pourra ainsi proposer des programmes de télévision en direct avec des chaînes spécialisées locales et premium...

Publié le 13/12/2018

Onxeo examine toutes les voies de recours et de négociation possibles...

Publié le 13/12/2018

Le Conseil d'administration d'ARTEA (Code ISIN : FR0012185536/ Mnémonique : ARTE), réuni le 20 novembre 2018, a décidé la mise en oeuvre du programme de rachat…