En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 492.61 PTS
+0.75 %
5 481.0
+0.53 %
SBF 120 PTS
4 389.32
+0.54 %
DAX PTS
12 385.61
+0.48 %
Dowjones PTS
26 656.98
+0.95 %
7 569.03
+0.00 %
1.177
-0.01 %

Maisons France Confort : bien orienté après le T3

| Boursier | 392 | Aucun vote sur cette news

Statu quo chez les analystes

Maisons France Confort : bien orienté après le T3
Credits Maisons France Confort

Dans un volume légèrement supérieur à la normale,Maisons France Confort grappille 0,5% à 60,68 euros ce vendredi matin, porté par la publication de ventes robustes au 30 septembre. Le chiffre d'affaires du constructeur de maisons individuelles au 3ème trimestre 2017 s'établit à 164,1 ME en progression de 27,2% par rapport à l'an dernier en données publiées et en croissance organique de 14,7%.

Au 30 septembre 2017, le chiffre d'affaires total s'élève à 535,6 ME en hausse de 21,4%. A périmètre constant, la croissance s'établit à 14,4%. Cette croissance de la production résulte des performances commerciales enregistrées progressivement depuis le début de l'année 2016, d'une activité rénovation BtoC en croissance et de l'intégration, à compter du 1er mars 2017, de l'activité du Groupe L'Atelier des Compagnons.

Pour l'ensemble de l'exercice 2017, compte tenu du niveau de chantiers en cours, la société confirme une croissance à deux chiffres de sa production. La rentabilité opérationnelle sera, comme annoncé, en nette amélioration par rapport au 31 décembre 2016.

Pas d'ajustements de brokers

Du côté des analystes, c'est le statu quo. Midcap Partners Louis Capital Markets conseille toujours d'acheter Maisons France Confort avec 70 euros dans le viseur, alors que cette publication est en ligne avec ses attentes. "L'exercice 2017 devrait bien être une nouvelle année de forte croissance et d'amélioration très significative des résultats", estime le courtier. Malgré l'incertitude liée à la réduction de la quotité des PTZ accordés en zones B2 et C à partir de l'an prochain (20% contre 40%), le brokers pense que le groupe a les myens de poursuivre son développement grâce notamment à sa stratégie de diversification sur la rénovation.

Même son de cloche chez Portzamparc qui maintient le titre dans sa liste de convictions avec une opinion "acheter" et une cible de 77 euros. "La montée en puissance de l'activité BtoC est une bonne nouvelle", estime le bureau d'analyses dans son point matinal.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Hankuk Glass Industries (HGI), filiale sud-coréenne de Saint-Gobain cotée à la Bourse de Séoul, a lancé une offre publique d'achat pour acquérir les 23% des actions détenues par des…

Publié le 21/09/2018

Le cimentier négocie le rachat de Cipla

Publié le 21/09/2018

Global Bioenergies connait un début de séance très difficile, en forte baisse de 17% à 11,3 euros dans un volume représentant 0,8% du tour de table...

Publié le 21/09/2018

Fort d'un chiffre d'affaires en hausse de 24% au premier trimestre, Geci International indique viser des revenus supérieurs à 32 ME sur l'ensemble de...

Publié le 21/09/2018

Fort effet de levier sur les marges