En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 801.55 PTS
-
5 806.5
-
SBF 120 PTS
4 572.80
-
DAX PTS
13 054.80
-
Dow Jones PTS
27 677.79
+0.1 %
8 308.40
+0. %
1.110
+0.02 %

Luxe : Trump menace, le secteur tangue

| Boursier | 341 | Aucun vote sur cette news

Les valeurs du luxe n'échappent pas à la morosité ambiante sur les marchés...

Luxe : Trump menace, le secteur tangue
Credits Reuters

Les valeurs du luxe n'échappent pas à la morosité ambiante sur les marchés. La pression est même exacerbée sur le compartiment sur fond de nouvelles menaces en provenance de la Maison Blanche. Le gouvernement américain a en effet indiqué hier qu'il pourrait surtaxer 2,4 milliards de dollars de produits français - dont le champagne, les sacs à main et les produits de maquillage - en représailles à la taxe instaurée par Paris sur les entreprises numériques, qui pénalise injustement les sociétés américaines aux yeux de Washington. Le Bureau du Représentant américain au Commerce a établi une liste de produits qui pourraient être soumis à des surtaxes pouvant atteindre 100%. Aucune date de l'entrée en vigueur éventuelle de taxes supplémentaires sur les produits français n'a été communiquée mais il est clair que cette annonce n'est guère favorable au secteur.

Dans ce contexte, LVMH abandonne 1,5%, Kering recule de 1,2% et Hermès cède 1,5%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 04/12/2019

Le dernier jour de négociation couponattaché est fixé au jeudi 5 décembre...

Publié le 03/12/2019

Si la Trading Condition est satisfaite, les détenteurs d'obligations pourront exercer leur droit à compter du 18 décembre...

Publié le 03/12/2019

Hermès (-2,8%), Kering (-1,9%) et LVMH (-1,8%) figurent parmi les principales baisses de l’indice CAC 40 alors que Washington menace d'instaurer 2,4 milliards de dollars de droits de douane sur des…

Publié le 03/12/2019

Franck Sitruk, le président de Fashion Bel Air, a vendu des titres...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 05/12/2019

Crédit Agricole SA inaugure le marché Panda pour les banques européennes avec une émission obligataire benchmark de 1 milliard de CNY à 3 ans...

Publié le 05/12/2019

Ces obligations sont remboursables en numéraire et/ou en actions DMS ou Hybrigenics...

Publié le 05/12/2019

Rendez-vous du 12 au 16 janvier à San Francisco...

Publié le 05/12/2019

Cette ligne de financement de 25 ME, qui avait pour objectif principal de financer le développement de DMS Group

Publié le 05/12/2019

Engie acquiert Renvico auprès de Macquarie Infrastructure and Real Assets (MIRA) et de KKR avec ses co-investisseurs. Le groupe renforce ainsi sa croissance dans l'éolien en Italie et en France...