5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Luxe : Burberry jette un coup de froid

| Boursier | 722 | Aucun vote sur cette news

Les valeurs 'luxe' cotées à Paris perdent du terrain en début de séance, emportées par la chute de plus de 12% de Burberry à Londres...

Luxe : Burberry jette un coup de froid
Credits Reuters

Les valeurs 'luxe' cotées à Paris perdent du terrain en début de séance, emportées par la chute de plus de 12% de Burberry à Londres. Le groupe britannique a réalisé au premier semestre un bénéfice opérationnel ajusté de 185 millions de livres, en hausse de 28% (+17% en sous-jacent) pour un chiffre d'affaires en progression de 9% à 1,263 Mds£ (+4% en base sous-jacente). Des résultats supérieurs aux attentes des analystes mais qui ne suffisent pas à soutenir le titre.

Les investisseurs se montrent en effet déçus par les objectifs de la société et le peu de détails fournis par le nouveau directeur général du fabricant de trench-coat, Marco Gobbetti, sur la stratégie qu'il souhaite mettre en place afin de faire évoluer la marque vers le haut de gamme. Le groupe souhaite notamment se concentrer sur la maroquinerie et la mode et fermer ses magasins ne correspondant pas aux standards du luxe, initialement aux États-Unis. "Pour gagner avec ce consommateur, nous devons affûter notre positionnement de marque", indique Burberry. "Cela nous obligera à changer notre approche du produit, la communication et l'expérience client".

Les perspectives ne sont également pas du goût des opérateurs puisque Burberry a indiqué que son chiffre d'affaires et sa marge opérationnelle ajustée devraient être globalement stables d'une année sur l'autre (à taux de change constants), au cours des exercices financiers 2019 et 2020. Deux indicateurs qui devraient seulement croître à partir de l'exercice 2021!

LVMH cède actuellement 1,4% à 251,1 euros et Kering recule de 1,9% à 393,2 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

Paris, France, le 23 février 2018 : EURO Ressources S.A. (« EURO » ou la « Société ») (Paris : EUR) a publié aujourd'hui ses résultats financiers audités,…

Publié le 23/02/2018

Cette transaction est soumise à l'approbation des autorités de la concurrence néerlandaises...

Publié le 23/02/2018

543.556 actions nouvelles émises dans le cadre de cette seconde tranche, au prix de 3,83 E par action...

Publié le 23/02/2018

La période de souscription est ouverte du lundi 26 février au vendredi 16 mars 2018 inclus....

Publié le 23/02/2018

Les cédants viennent d'engager des discussions avec FFC sur les conséquences de cette ordonnance...

CONTENUS SPONSORISÉS